Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Le président tchadien dans la tourmente, acculé de partout// Suspension des vols du PAM à Amdjarass- Agacée par de nombreux vols à destination d'Amdjarass, ville natale d'Idriss Deby, la représentante au Tchad du Programme Alimentaire Mondiale (PAM), a ordonné la suspension des vols humanitaires en direction de cette contrée, devenue, la Gbatolite tchadienne // l'ADAC dans le collimateur de l'IGE- Epinglée par l'Inspection Générale d'Etat) pour des malversations financières, l'ADAC détourne l'attention de l'opinion et accuse une compagnie aérienne privée inoccente //

Géo-localisation

Publié par Mak

- L'organisation de défense des droits de l'Homme, Human Rights Watch (HRW) a appelé le sommet arabe de Doha, qui s'ouvre lundi à demander au Soudan de réadmettre les 13 ONG expulsées du Darfour.

Dans un communiqué publié dimanche, l'organisation basée à New York, estime que la Ligue arabe "peut aider à sauver des milliers de vie en pressant Khartoum de revenir sur les expulsions".

Khartoum a expulsé 13 grandes ONG internationales et fermé trois ONG locales le 4 mars en réponse au mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) émis contre le président Omar el-Béchir pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité au Darfour, une région de l'ouest du Soudan en guerre civile.

La présence du président soudanais au sommet de Doha reste incertaine.

Jeudi, le Conseil de sécurité de l'ONU a appelé le Soudan à revenir sur sa décision et le Soudan s'est dit prêt le même jour à accueillir de "nouveaux partenaires" humanitaires pour remplacer les ONG internationales expulsées du Darfour, au terme d'une visite du président Béchir en Libye.

"Le gouvernement soudanais a affirmé qu'il était prêt à accueillir de nouveaux partenaires selon l'accord entre le Soudan et les Nations unies", a indiqué un communiqué lu par le ministre soudanais des Affaires étrangères Deng Alor et publié par l'agence officielle libyenne Jana.

La guerre civile au Darfour a fait 300.000 morts depuis 2003 selon l'ONU --10.000 selon Khartoum- et 2,7 millions de déplacés.