Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Mandat contre le Président du Soudan : la CPI est un tribunal colonial !


Le Président BECHIR du Soudan vient d’être inculpé par la Cour Pénale Internationale (CPI) pour « crime de guerre et crime contre l’humanité au Darfour ». MILOSEVIC a été condamné par le TPI à la botte des puissances agressives guerrières pour avoir dé fendu par les armes l’unit é de son pays, la YOUGOSLAVIE que l’Allemagne et les USA ont fait éclater en plusieurs micro-états ethniques transformés en semi- colonies dirigées par des proconsuls vassaux.

La CPI est manifestement ainsi intégrée dans l’ arsenal punitif de l’UE, des USA et de l’OTAN . Les USA ne reconnaissent pas la CPI, mais se sont félicités du mandat d’arrêt contre BECHIR. Ainsi sont potentiellement dans les cartons de cette pseudo juridiction internationale via parfois des tribunaux nationaux des pays impérialistes : le président Rwandais KAGAME par le juge Bruguière, le président Zimbabwéen MUGABE par l’ Angleterre , le président Ivoirien GBAGBO et son épouse traités de « fascistes » par Chirac , le Président ASSAD de Syrie « soupçonné d’ attentat contre HARRIRI », etc. En fait la dite « communauté internationale » est à la fois juge et partie selon ses intérêts impérialistes.


Toutefois, à l’instar du cas MUGABE, les pairs bourgeois Africains de BECHIR se sont ouvertement opposés à cette proc édure qu’ils qualifient de « deux poids , deux mesures ».. En effet, ce n’est pas un hasard non plus que l’ annonce de la CPI tombe au moment où se développe la campagne populaire internationale anti-sioniste exigeant un procès contre les criminels de guerre israéliens qui viennent de massacrer le peuple Palestinien à Gaza. Le piège sioniste d’une division entre les Noirs et les Arabes semblent pour le moment échouer. Il semble qu’il y a une fronde de plus en plus perceptible des chefs d’état des néo-colonies Africaines depuis que les moyens de corruptions des puissances impérialistes occidentales s’amenuisent et que Chine , Inde, Brésil et Russie investissent et prêtent en Afrique à des taux sans commune mesure avec les taux usuriers pratiqués par les parasites du capital financier Européen et Etatsunien.

Le Soudan possède du pétrole et son principal partenaire commercial est la Chine. Or, contrôler les matières premières stratégiques pour en empê cher l’accès aux autres est une dimension stratégique de la politique extérieure des USA et dans son sillage de l’UE. Voilà pourquoi la CPI s’acharne contre BECHIR et instrumentalise hypocritement et cyniquement les 300.000 victimes de la guerre qui sévit au Darfour. Gabriel Trujillo, responsable adjoint des programmes de MSF dans l'ouest Darfour dénonçait ainsi le 23/03/07 la campagne médiatique lancée en France pour une intervention armée et la mise en place de corridors humanitaires : « Aujourd'hui, parler de massacres de grande ampleur, de génocide, de famine et d'épidémies massives dans une région privée d' assistance est totalement à contretemps. Il y a bien eu des massacres de grande ampleur au Darfour, mais en 2003-2004 lors de la campagne de terreur lancée par le régime soudanais contre les rebelles… ».

On ne doit pas non plus oublier que le mandat d’arrêt contre BECHIR a été aussi préparé par ce qu’a révélé le scandale de l’Arche de Zoé en France , alias Children Rescue au Tchad, ONG qui a été prise en flagrant délit de rapt de plus d’une centaine d’ enfants Tchadiens présentés aux candidats français(e)s à l’adoption comme étant des enfants du Darfour. L’Arche de Zoé avait lancé « un cri d’ alarme » à propos du Darfour en ces termes : « Il faut sauver les enfants du Darfour pendant qu’il est encore temps . Dans quelques mois , ils seront morts ! » (www .archedezoe.fr/). Sarkozy avait dit qu’il « irait les chercher quoi qu’ils aient fait » et une fois ramenés les voleurs d’enfants Tchadiens sont tous libres. L’opération dite « humanitaire » utilisait la logistique de l’armée française stationnée au Tchad qui a empêché, à plusieurs reprises, le renversement du dictateur assassin I. DEBY par ses opposants. L’UE a accru sa présence militaire aux frontières du Soudan au Tchad et en Centrafrique.

En fait cette histoire de mandat d’arrêt de la CPI contre le Président du Soudan est une guerre non dite contre l’accès de la Chine en développement aux matières premières. Mais celle ci semble être plus le fait de l’UE que des USA, car l’arrestation de Laurent NKUNDA, dissident congolais de l’armée nationale qui a semé avec l’ aide jusqu ’ici du gouvernement Rwandais la mort (plus de 4 millions de morts) et la désolation à l’est de la RDC entérine de fait les contrats miniers signés par KABILA fils avec la Chine à qui les USA doivent une dette importante. Dans le contexte de l’actuelle crise systémique du capitalisme mondial, OBAMA, nouveau Président des USA, joue du bâton et de la carotte pour préserver les intérêts des Monopoles capitalistes des USA en Afrique, mais tient en compte la relative dépendance des USA vis à vis de la Chine. Laurent NKUNDA a été sacrifié par KAGAME pour satisfaire les intérêts stratégiques du moment des USA.

John Reid, le Secrétaire à la défense britannique sait parfaitement que les populations du Darfour meurent parce que selon ses propres mots cyniques : « La vérité brutale, c’est que la pénurie d’eau et de terres agricoles est un facteur qui contribue significativement au conflit tragique que nous voyons se développer au Darfour » (cité par Michael Klare, professeur au Hampshire College à Amherst, Massachusetts, Etats-Unis ).

Tous les actes de tous les jours des puissances occidentales démontrent aux peuples du monde que l’impérialisme des USA, de l’UE et les sionistes d’Israël constituent une menace permanente pour la paix, l’indépendance, le droit au développement, l’égalité entre les humains, entre les peuples et la justice.

L’internationalisme ici consiste à ouvrir les yeux à notre propre peuple et à notre propre classe ouvrière sur ces tristes réalités de la barbarie pratiquée par « notre » impérialisme décadent et parasitaire.

DIAGNE Fodé Roland de Fer ñent / Mouvement des Travailleurs Panafricains – Sénégal


DIAGNE Fodé Roland le Mardi 24 Mars 2009 - 14:57