Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

                   
Abdallah Chidi:"S'en prendre à une famille est une erreur déplorable. "


Quand on assume une fonction politique, on devient de facto un homme politique donc homme public. Les actes posés par le politicien concernent forcement la communauté qui peut en bénéficier tout comme en être victime. Ce qui explique que cette dernière ne peut restée passive sur ce qui touche à sa vie quotidienne et à son avenir. Ailleurs, sous d'autres cieux plus démocratiques, les populations usent de leur droit de vote pour renouveler leur confiance ou sanctionner.

 

En politique, il y a lieu de bien faire la distinction entre l'homme et ses actions. En général, ce qu'on applaudit ou on récrimine, ce sont bien entendu les actes mais point l'homme politique en tant que individu. Malheureusement, très peu d'entre nous font cette distinction. D'autres, pour des raisons politiciennes se versent volontiers dans cet amalgame. Et c'est bien dommage car non seulement ils pourrissent la vie politique mais pire, ils constituent des potentiels victimes.

Votre Blog, Tchadhanna, a une renommée à défendre et ne peut glisser dans les querelles intestines voire personnelles et autres insultes indignes. Notre identité et notre éducation ne nous le permettent pas. Le combat de notre blog s'inscrit dans ligne droite d'un Tchad libéré de toute forme d'oppression politique aux contours ethniques, un Tchad que nous voulons en paix, véritablement engagé dans la voie du progrès économique et social, un Tchad où ses fils et filles jouissent des mêmes libertés et ont les mêmes droits et chances. Ce sont, entre autres, ces principes généraux d'humanité et bien être social, qui caractérisent les gérants de Tchadhanna. Il ne saurait être question ici de s'attaquer à une quelconque famille forcement innocente.

 

Comme vous le savez, je me suis retiré de la vie politico-militaire depuis quelque temps et ce pour des raisons très personnelles. Cela ne signifie pas pour autant que j'ai abandonné Tchadhanna. Non ! Je gère toujours le design du blog mais le contenu reste l’affaire de Monsieur Moussa Korom. Tout compte fait, Monsieur Korom est un homme libre et responsable de ses opinions. Il a le droit de choisir son parti et de dénoncer l’injustice, le tribalisme, les détournements, la monopolisation, la division au sein de n’importe quel mouvement rebelle tchadien.

 

Toutefois, il faut raison garder. J'estime que la sortie particulière de Monsieur Moussa Korom contre la famille Nouri est une erreur déplorable. Et comme je l'ai précisé ci-haut, on ne peut s'en prendre à la personne mais plutôt à ses actes. Vous comprendrez que lorsqu'on déborde sur la famille, ça devient autre chose. Aussi, je tiens à souligner que la famille Nouri est large et n'est pas toute impliquée dans les affaires politico-militaires de l'UFDD.

 

Pour ma part, j'ai eu l'occasion de connaître la famille Nouri pour avoir passé avec elle deux grandes vacances à Rabat au Maroc. Voilà une famille hospitalière, respectueuse, sociable, très imprégnée des réalités tchadiennes et profondément encrée dans nos valeurs traditionnelles. Pour moi, c'est incontestablement une famille exemplaire qui valorise le brassage, l’amour de la tradition, l’esprit critique et le bien être social.

 

Aussi, je demande fraternellement à Monsieur Tourky de revenir sur terre et surtout de s'inspirer un peu soit t-il de la conduite exemplaire de ses frères Abdelrehim, Mahamat Wardougou et Adoum. Car la vie est une école, sans oublier que Dieu est grand. Qui a dit qu'il n'y a pas de fumée sans feu ?

                 A bon entendeur, salut.

 

                          ABDALLAH CHIDI DJORKODEI