Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

A défaut d’un champ politique crédible où les lignes et les critères politique s’inscrivent dans la vertu  d’intérêt national, sur les sites et blog de nos compatriotes, frères et amis,  ces suggestions, ces interrogations, ces critiques, ces sorites, ces trivialités de ces dernières heures, qui sont bien recelées et fusionnées des sensations ethniques, tribales, claniques, et  régionales, continuent de mettre incessamment le Tchad en danger. Et malheureusement cela entrave à la cohésion sociale, et à l’unité des résistants face  au régime criminel et barbare du tyran Idriss Deby.


Dans notre pays, comme depuis toujours les contradictions politiques se sont militarisée, à ce jour, les nostalgiques de la politique de béquille affectionneraient  d’avantage, l’ouverture de nos portes et fenêtres aux petites querelles et à la distraction générale.

 

Cependant, tous ensemble si nous ne parvenons pas à dissocier notre appartenance politique de  notre appartenance ethnique, a faire d’interrogations utiles et extirper notre pays des crises profondes nous perdront définitivement tout sens et nos répliques positives pour l’unité entre les tchadiens au profit d’une incantation simpliste, sordide, et romantique des ces divers conflits qui nous éraflent singulièrement  sans distinction et sans détour.                                  
C’est pourquoi, sachant que, lorsque l’impensable devient indispensable pour l’intérêt du Tchad, ne serais-ce que du volontarisme du peuple et au charisme d’un homme ayant la libre notion de l’Etat, que l’on peut croire fermement et dignement à la dimension d’une grande aspiration maintenue par une inspiration nationale.

 

 Par ailleurs, précisément à ce qui se passe dans l’UFDD, le grand malaise de la politique dans cette union des Forces se trouve dans l’impossibilité et dans l’irresponsabilité de conduire légalement les hommes sur la voie de vivre ensemble. C'est-à-dire sans distinction, sans discrimination. Et contrairement à ses souhaits vitaux pour une opposition armée comme politique, les chartes légales de la conduite n’ont jamais été disjointes des pressions et des orientations tribale et clanique entreprises par quelques têtes des responsabilités obscures et occultes. Car l’enregistrement frais de la position de l’UFDD-R  dans le registre de la résistance est  complémentaire à sa légitimité et la place qu’elle doit occuper face à ce grand défi pour bâtir notre édifice commun. Ceci n’est pas une aventure hasardeuse comme le sous-entendent quelques malheureux et égarés tribalistes attardés.

 

 En conclusion, la vertu d’un résistant, d’un vrai et valable résistant c’est absolument, de bannir tout naturellement ce qui entrave à l’égalité et à la justice entre les hommes. Croyez-moi que ces hommes ont leurs raisons, c’est celle de la justice sociale et de l’égalité que beaucoup parmi nous estiment bafoués et qui continuent d’enregistrer l’objet.

Un leader d’un mouvement politique en interrogation  n’est pas inamovible, s’il ne peut dissocier les estrades de ces dérives susnommées. Chacun doit admettre cela, qu’il soit sur le théâtre interne ou bien  sur celui de l’extérieur, s’il est réellement censé de défendre la conviction populaire que nous voulons conjuguer ave le destin du Tchad, et  non avec ou pour un devenir  tribal ou régional.


Mahamat
ADAM SULTANI

Sultani.mn@Afrik.com