Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak




Dr Khidir Hassane, conseiller du
Président de l'UFCD,Adouma Hassaballah.

Au Conseil du commandement de la Révolution

Union des forces pour le changement et la démocratie - UFCD.

Apres les Salutations.

Il ne fait aucun doute que notre lutte armée pour le changement au Tchad traverse un stade critique et que la situation interne de notre Mouvement- l'Union des forces pour le changement et la démocratie – souffre d'une grave crise au niveau de sa haute direction, due au style autoritaire du président de l'organisation - le colonel Adouma Hassabalah Djad alrab et l'arbitraire dans la prise de décisions,ainsi que le manque de transparence dans la gestion des autre affaires de Mouvement. C'est qui a conduit à:

- La prévalence de la mauvaise gestion du Mouvement à tous les niveaux.
- La négligence totale des conditions de soldats sur le terrain et les militants de base à l'intérieure et à l'étranger et de mettre en danger les objectives de Mouvement.
- la discréditation du Mouvement a cause de la mauvaise moralité et réputation éthique des hauts dirigeants.
- Exposition au risque des divisions internes et dislocation du Mouvement, et ensuite sa disparition totale.

   En conséquence, et en tant que membre fondateur de l’UFCD je vous propose les mesures suivantes:

1. Le gel immédiat de tous les pouvoirs de Président de l'UFCD  du colonel ADOUMA HASSABALAH DJAD ALRAB.

 
2. La Formation d'un "Comité Présidentiel" composé de 3-4 personnes charge d'exercer les pouvoirs du Président  de l'UFCD jusqu'à la tenue du congre.


3. La nomination d'un coordonnateur parmi les membres du dit"Comité Présidentiel" qui sera chargé des contact et de la coordination avec l'Union des forces de la résistance-UFR , et les autres parties.


4. De ne pas permettre à quiconque, a part le Congre de dissoudre ou de fondre le Mouvement dans d'autre structures sans prendre une décision formelle et explicite, par le Congre général du l'UFCD.

 
5. Former une commission chargée de préparer le Congre extraordinaire.

Tout en vous souhaitant,Camarades membres du Conseil du commandement, bon courage de prendre en considération   les propositions ci-dessus, je considère mon adhésion a l'UFCD gelée jusqu'à ce que vous décidiez de cette question centrale de notre Révolution.

"Et c'est une révolution jusqu'à la victoire.

Dr Khidir Hassan

Conseiller spéciale de colonel Hassaballah
Membre de conseille supérieur du commandement de l'UFCD

Mail. afrogulf@eim.ae