Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Médiation dans la crise libyenne -la France tente sa partition pour trouver une issue politque. Elle accueille une rencontre entre Fayez al-Sarraj, président du conseil libyen et Khalifa Haftar, commandant de l'armée libyenne//Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Mak

La crise  politique qui oppose le Président Marc Ravalomana au jeune opposant  Andry Rajoelina en  Madagascar, prend au fur et à mesure une proportion gravissime.
Un groupe de militaires vient d'annoncer son intention de démettre du pouvoir, le Président actuel Marc Ravolamana.

Dans ce contexte politique tendu et inextricable, les autorités françaises jouent leur partition  par l'entremise de leurs médias(RFI, AFP et France 24) qui couvrent cet évévenement avec un penchant clair pour l'opposition malgache en  incitant à l'insurrection les casernes  militaires  contre le pouvoir en place.
Rfi vient d'annoncer avoir l'exclusivité de cette information, ce qui confirmerait les analyses de certaines opinions initiées en communication.

Nombreux sont les observateurs étrangers qui s'interrogent si  la France, ne prend t-elle pas revanche par rapport à  2000, où elle avait subi un revers en Madagascar?

Pourquoi les politiques et les médias en France ne soutiennent-t-ils pas l'opposition politique au Tchad où la situation est beaucoup plus grave que d'autres ici en Afrique?

Makaila Nguebla