Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Médiation dans la crise libyenne -la France tente sa partition pour trouver une issue politque. Elle accueille une rencontre entre Fayez al-Sarraj, président du conseil libyen et Khalifa Haftar, commandant de l'armée libyenne//Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Mak

Dans ce contexte, l'attitude de la France, alliée du président Idriss Déby, laisse perplexe. De deux choses l'une : soit elle a déjà fait son deuil de la survie du régime en place, et sa neutralité se comprend, mais son soutien antérieur pose question ; soit elle n'a pas renoncé à maintenir Idriss Déby au pouvoir, et elle s'apprête à lui apporter un appui qui sera inévitablement critiqué. Dans l'une ou l'autre hypothèse, la France est empêtrée dans un fameux bourbier et, avec elle, l'EUFOR [la force européenne,  déployée à la frontière avec le Soudan . Et voilà un nouveau fiasco militaro-diplomatique qui se profile pour Paris.  
 
Gérald Papy
La Libre Belgique