Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

En visite depuis plusieurs jours dans l’Est du Tchad, le Président Idriss Déby Itno a fait savoir qu’à ce jour la sécurité de l’ensemble du territoire est entièrement maitrisée.

« Le Soudan veut plonger le Tchad dans une guerre civile », a déclaré le général Déby, s’adressant à son armée depuis la garnison d’Addé, près de la frontière soudanaise.


Le chef de l’Etat a rendu un hommage appuyé aux officiers, sous-officiers, soldats et à tous les « frères d’armes » des zones opérationnelles de Tissi, Amdjiréma, Addé, Adré, Tiné. « C’est grâce à votre ténacité, à l’amour de votre pays et au prix de votre sacrifice que vous avez protégé l’intégrité de notre territoire et mis à l’abri les populations tchadiennes des conséquences désastreuses d’une guerre », a-t-il dit.


« Vous avez toute la reconnaissance de la République », a ajouté le Général Idriss Déby Itno, exhortant son armée à continuer à défendre le pays avec la même détermination. « Le gouvernement a mis à votre disposition du matériel. Il continuera à le mettre à votre disposition de manière à ce que tout aventurier qui entre dans notre territoire soit poursuivi et réponde de ses actes », a-t-il souligné.

« Le Tchad tout entier, dans ses 1. 284. 000 km2 est contrôlé par les forces de défense et de sécurité. Il n’y a pas de mercenaires à l’intérieur de notre territoire ; il n’y a pas de bandits à la solde d’un autre pays sur notre territoire ; il n’y a pas non plus des Djandjaweed sur notre territoire », a encore affirmé le chef de l’Etat.


Préserver la cohésion du continent

Il a demandé aux officiers supérieurs de l’armée d’être « au-dessus de toutes les contingences pour conduire leur mission sacrée, celle des opérations de la défense de notre patrie ».

« Au cours de vos opérations, vous les officiers, vous avez la lourde responsabilité d’assurer l’économie des hommes », a-t-il expliqué.


Selon le Général Idriss Déby Itno, « les ennemis du Tchad, précisément le gouvernement fantoche de Khartoum, ont tout mis en œuvre y compris les moyens financiers, des centaines de milliards de dollars, pour détruire notre pays ».


« Jusqu’aujourd’hui, nous avons été responsables ; le gouvernement tchadien a une conduite responsable ; le peuple tchadien est un peuple responsable. Nous n’avons pas usé de notre droit de poursuite contre les mercenaires », a-t-il relevé, ajoutant que s’il n’a pas fait usage de ce droit de poursuite, c’est « pour la cohésion de notre continent ».

« Désormais, que l’Afrique le sache, nous userons de notre droit de poursuite. Ainsi, j’ai instruit les unités en opération à Tissi, Amdjiréma, Addé, Adré, Tiné, Birack à redoubler de vigilance », a-t-il conclu.