Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Epargnez nous des discussions inutiles. La vérité rallie quelque fois plus de personne que la réalité.

 

 

Je pense que la vérité choque quelque fois mais elle reste toujours valide. Nous avons beaucoup souffert, au Tchad il n’ya que des dictateurs qui défilent à la tête du pays. Ils ont tous appliqué la loi «  diviser pour bien régner » et «  utiliser les raisons confessionnelles pour mieux diviser ». L’objectif est claire, s’assoir indéfiniment comme président. Aucun de nos président n’a pensé qu’un jour il laissera le pouvoir aux autres. Ils ont complètement ignoré la volonté de Dieu. Ils sont tous partis comme ils sont arrivés et Deby fera de même. Vous mener des discussions dans vos réalités en chiffonnant la vérité souhaitée par tout le monde. Nous sommes convaincus que la réalité est quelque fois différente de la vérité.  Alors si nous voulons la paix, acceptons cette vérité même si elle dit de mauvaise chose sur un parent.

 

La vérité est claire, la politique de la terre brulée est en Afrique. Des milliers des gens sont morts et continue à mourir. Habré comme tout autre El-Béchir ou Deby ou Tombalbaye (s’il était vivant)  etc. doivent répondre de leurs actes. Ils seront jugés et condamnés même symbolique pour que ses choses ne se répètent plus. Il ne faut pas ignorer les victimes et aussi il ne faut pas être du coté des dictateurs, et ce dernier point l’emporte toujours. Je suis irrité quand un des écrits de Makaila disait que la CPI se base sur des données irréalistes pour juger El-Bechir !!! Quel dommage. Que des gens ne soient pas tués ? Que les photos prises sont fausses ? a—ton vraiment besoin d’être surplace pour constater  cela? était- il surplace pour écrire sur le Tchad !. Il y a vraiment des choses où l’attention doit être de rigueur. Par contre, ce qui est choquant, c’est que la CPI ne juge que les africains, et que les pays puissants sont ignorés. C’est la seule chose qui choque sinon les crimes commis par les dictateurs doivent être jugés pour que cela ne se répète plus. Une initiative louable surtout en Afrique où les chefs d’états se permettent tout. Aussi, si on analyse bien la situation, les dictatures maintenant ne sont pas comme les dictatures d’avant car ils sont de plus en plus menacés par des plaintes et les associations. Posez-vous la question si ses associations ne soient pas créées ou que la CPI ne soit pas là.

 

Chers compatriotes, ne nous embrouillez pas avec vos parties prises pour Habré ou Tombalbaye. Certaines se permettent même de dire que telle ethnie est forte ou brave que d’autre, moi je qualifie cela plutôt de barbarie, pas de bravoure ni de courage. Si on se réfère au monde d’aujourd’hui, c’est les idées constructives qui sont souhaitées. L’expérience nous a montré qu’une vision ethnique ne pourra pas diriger le Tchad. Nous subissons les conséquences.  Nous rejetons les uns, aimons les autres tout simplement par des considérations ethniques ou religieuses. Pardons, nous souffrons et ne parlez pas d’ethnies.  Ces considérations ont permis à certain chef de tendance de rallier pas mal de citoyens, parce qu’il nous manque un esprit d’analyse et que nous croyons que la vie se battit via les dominations. Et le mal du pays vient de là. Nous souhaitons des idées mais pas des forces pour tuer ou humilier son prochain. Cette époque est révolue. Il nous faut vraiment une révolution mentale. La barbarie ne sert à rien. La bravoure dans l’ignorance est inutile. Le courage dans un esprit constructif est prometteur.

 

 

A bon entendeur salut !

Abdramane seck.

N’Djaména.