Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak



Pr Hamidou Diallo, leader du
Bloc pour le Renforcement de la Démocratie
au Sénégal(BRDS) et Karim Wade, chef de file du Pds

La candidature du Secrétaire Général du Bloc pour le Renforcement de la Démocratie au Sénégal(BRDS), le Pr El-hadj Hamidou Diallo, a été retenue pour les élections régionales, municipales et rurales du 22 mars prochain.

 

Le BRDS est une formation politique d’opposition qui ne fait partie ni de la mouvance présidentielle ni de la coalition de partis politiques opposés au régime libéral du Président Me Abdoulaye Wade.

 

Pour des raisons propres à la ligne directrice de son parti, le Pr El-hadj hamidou Diallo, a préféré son autonomie en lieu et place du clientélisme ou de la transhumance politique très développés dans le paysage politique sénégalais.

 

C’est dans cette vision politique  solitaire, que le Bloc pour le Renforcement de la Démocratie au Sénégal (BRDS) , sera conduit aux élections municipales par son leader,le Pr Diallo dans la commune d’arrondissement de Fann Point E-Amitié, un des quartiers résidentiel de Dakar.

 

 

Le parti du Pr Hamidou Diallo, planificateur-statisticien  de formation, va s’opposer à Karim Wade, qui se présentera sous la couleur du Parti Démocratie Sénégalais (PDS), de son père Me Wade.

 

Il convient de dire que le BRDS est très bien implanté dans la commune d’arrondissement du Point E-Amitié, du fait que le Pr Diallo, est lié étroitement aux populations locales de base à la différence des autres candidats.

 

Aidé, par son  accessibilité, sa simplicité et sa proximité avec  les habitantes de cette commune, le Pr Diallo se  démarque des autres pour son droit de regard aux couches les plus vulnérables de la société sénégalaise, ce qui lui confère, plus de chance dans ce challenge électoral face à ses adversaires, qui, généralement sont coupés de leurs bases et ne viennent vers elles que pour des échéances présidentielles ou autres enjeux politiques.

 

Notons au passage, que le BRDS du Pr Diallo, a fait de l’ancien Premier ministre du Sénégal, Idriss Seck, 2ème à la présidentielle  de 2007 et  de Robert Sagna  second aux législatives de la même année

 

Tous ces hommes politiques n’ont pas su  dire au Pr Diallo et à ses militants  en cinq(5) lettres le mot MERCI !

 

Depuis lors, il a rompu avec les alliances contre nature  pour se consacrer à son propre parti.

 

A un mois seulement des élections municipales, le quartier général (QG) du Pr Diallo est noir de monde, signe selon lequel, le leader du BRDS va créer la surprise dans la sphère politique sénégalaise.

 

Makaila Nguebla