Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Certes, nous voulons tous un changement mais pas remplacer un ours noir par un ours blanc car tous sont des dangereux prédateurs.

 

Choisir Timan pour satisfaire l’intérêt des soudanais et sacrifier celui des tchadiens ? Nous avons vraiment des inconscients et des apatrides comme chefs des groupes politico-militaires.

 

Une histoire concrète nous interpelle tous : le MPS n’est pas venu au pouvoir grâce aux Zagawa seulement mais à un ensemble d’ethnies (Hadjarai, Gourane, Zagawa, Arabe, Sara etc.). Une fois arrivée au pouvoir, l’actuel président en complicité avec les Tom et Timan et autres ont tout fait pour écarter intelligemment et même de manière définitive certains compagnons de guerre. Les tètes pensantes de Deby sont les Timan et Tom. Ils ont pillé les entreprises Tchadiennes, d’ailleurs toutes en faillite actuellement. Ils ont privatisés certaines, occupés illégalement les terrains appartenant à l’état, sciemment gradé leurs frères au mépris des autres pour maitriser l’armée. Les résultats, on les voit et les vit. Maintenant les zagawa sont maitre du pays grâce à des stratégies conçues par Timan et Tom quand ils étaient en complicité avec Deby. D’ailleurs, ils sont sortis en rébellion parce qu’ils ne veulent pas que Deby brigue un autre mandat et veulent que  le pouvoir soit passé  à l’un d’eux pour assurer la continuité  et continuer à piller le pays ! sans prendre en compte le fait que le pouvoir est sacré et difficile à lâcher, il faut des gens murs d’esprits et sages pour laisser le pouvoir à un autre et Deby est le contraire de ceux là . L’actuel président, ayant refusé l’offre, la boulimie de pouvoir des  Erdimi, pourtant bien placés et des millionnaires, quittent le pouvoir et se présentent maintenant comme rebelles contre le pouvoir Deby, après l’avoir murit négativement pour le pays. Ils ont fait quitté un a un leurs cousins pour la rébellion jusqu’aux gardes rapprochés de Deby pour l’affaiblir mais hélas Dieu ne les a pas donné cette chance. Ils finissent par se déchiré (Les partisans de SCUD et Timan), certains sont rentrés retrouvés Deby, d’autres sont restés mais affaibli. C’est devenu un marché, ils partent en rébellion, ils reviennent à coup de millions, dès que l’argent fini, ils repartent ainsi de suite. Vous voyez comment ce pays est pillé. Alors rien ne changera si Timan devient président, tous ces malfrats vont revenir et en plus les nouveaux affamés rempliront d’abord leur poche.

 

Choisir Timan ? O mon Dieu quelle incroyable surprise ! D’ailleurs si ses chefs rebelles veulent vraiment instaurer la paix, ils n’ont pas besoin d’être  président. Ils doivent céder cette place à quelqu’un de digne. Il n’ya pas que le poste de président qui peut servir ce pays. Ce poste doit revenir à quelqu’un qui peut avoir l’unanimité du peuple. Dans la rébellion, les gens qui peuvent avoir ce profil n’en manquent pas et en vérité ce n’est ni Timan, ni Nouri, bref aucun des chefs politico-militaires n’a la carrure ni la posture digne d’un président. Soyons raisonnable, Timan, Nouri et autres ont tous des rancunes contre Deby. Leur objectif c’est faire partir Deby alors que pour le peuple, faire partir Deby n’est pas l’objectif si son remplaçant a été l’un de ceux qui ont aidé Deby à consolider le pouvoir.

 

Déjà, les chefs rebelles sont contraints par le soudan d’accepter Timan, stratégiquement pour régler plutôt leur problème avec les rebelles du MJE et les tchadiens alors ? Sacrifiés ? On voit clairement que l’objectif final de chaque chef rebel est de faire partir Deby, oui c’est d’accord et après ? Quelle entente auriez-vous ? Voulez vous nous sacrifier ? S’il vous plait nous avons beaucoup souffert. Pendant les autres avancent, nous avons cherchons toujours à régler nos rancunes. Il est temps de choisir le bon chemin et d’élire quelqu’un de digne comme chef.

 

A tous ceux qui se pressent à féliciter cette nomination, Vous ne vivez pas au pays, vous ne connaissez pas la souffrance que les tchadiens vivant au pays endurent, bref vous ignorez complètement  comment le pays est arrivé à ce désastre et par qui c’est planifié !. Timan, ce n’est pas l’homme du terrain, il a ses comptes propres à régler. Franchement, je ne prend pas parti à telle ou telle personne mais les personnes capables de rassembler les tchadiens derriere elle sont nombreux dans la rebellion. A titre d’exemple, le vice président de l’UFCD, Djibrine Assali, ou par exemple Dr Albisaty,  et bien d’autre mais pas quelqu’un qui s’est engraissé et pillé le pays.

 

La déception est très grande à N’djaména. Que ceux qui sont loin du pays félicite, ça fait leur affaire, mais ici souvent on dit s’il faut que Deby soit remplacé par Timan, entre les mauvais hommes, il faut choisir celui qu’on connaît le plus.

 

A bon entendeur salut.

 

« Ce qui m’effraie, ce n’est pas l’oppression des méchants ; c’est l’indifférence des bons » Martin Luther King.

.

 

Abdramane seck.

N’DJAMENA-TCHAD