Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Dr. Bichara I. Haggar

Le CNR apporte son soutien à l’UFR.

Après le manifeste politique, les mouvements politico-militaires : CDR, FPRN, FSR, RFC, UFCD, UFDD et UFDD-F, dans un esprit patriotique, viennent de franchir un pas important vers une réelle réunification du mouvement national en lutte contre la dictature. Cette dynamique unitaire constitue incontestablement une prise de conscience des dirigeants de l’opposition que sans une vraie unité, il ne peut y avoir ni de victoire sur les forces du mal, ni d’alternance politique au Tchad.


Depuis 18 ans, les Tchadiens attendent un vrai changement, un vent d’air frais, bref, un véritable soulagement de leurs conditions de vie misérables. Ils ont fondé tous leurs espoirs sur la résistance armée car le régime dictatorial et clanique de Deby ne comprend, hélas, que le langage des armes.

Les Tchadiens, comme tous les autres peuples aspirent à la paix, à la démocratie, à la justice et à la pleine et équitable jouissance de leurs ressources. Ces aspirations bien fondées ne peuvent se réaliser que dans un État de droit où les valeurs républicaines priment sur la conception actuelle du système politique de Deby basée sur la corruption, les détournements des deniers publics, le favoritisme, l’incompétence, le bradage des ressources, la fracture sociale, la déliquescence de l’administration, le “bafouement” de la souveraineté et de la dignité nationales…; bref, un État- razzia. Dans un État où le citoyen doit être jugé et apprécié non selon son appartenance ethnique, clanique, religieuse ou son degré de délinquance mais selon ses valeurs intrinsèques, ses compétences et sa probité.
Les attentes de notre peuple sont certes énormes et justifiées. Cependant, elles ne pourront être satisfaites miraculeusement par le simple renversement de la dictature clanique, abjecte et dévalorisante mais en opérant de profonds changements à ce système politique maffieux, instauré par le MPS depuis 1990 et qui avilit le citoyen tchadien.

Nous ne pouvions y parvenir qu’en conjuguant nos efforts dans un esprit d’unité, d’abnégation et de nationalisme. Aujourd’hui, avec la création de l’Union des Forces de la Résistance (UFR), le 18 janvier 2009, se pointe à l’horizon une grande opportunité de battre ensemble la dictature qui sévit dans notre pays depuis bientôt deux décennies et œuvrer pour la mise en place des conditions propices à l’instauration d’une vraie République démocratique et à la conquête de l’indépendance réelle du Tchad.
Face à cette dynamique unitaire, le Conseil national de redressement du Tchad (CNR), fidèle à ses principes politiques qui ont toujours prôné l’unité du mouvement national de la résistance ne peut que se réjouir de la naissance de l’UFR et lui apporte son soutien politique, humain et matériel. Le CNR lance donc un appel solennel à tous ses militants et sympathisants à apporter leur aide à l’UFR par tous les moyens afin de contribuer efficacement à la victoire des forces nouvelles du changement.
Par la même occasion, nous invitons vivement les forces de l’armée nationale tchadienne, qui servent de chair à canon au dictateur Idriss Deby, de prendre leurs responsabilités devant l’histoire et devant le peuple en refusant de défendre le despote et de s’en tenir strictement à leur mission salvatrice : la défense de la patrie en danger.
Vive l’unité du mouvement national de la résistance!


Vive le Tchad libre, républicain, démocratique et socialement avancé!

Fait à Ottawa, le 24 Janvier 2009

Dr. Bichara Idriss Haggar

Président du CNR