Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

P L D

Parti pour les Libertés et le Développement                "Travailler pour la Justice"

Conseil Politique National

Comité Exécutif

 

N°031/PLD/CPN/CE/09

 

 

Communiqué de presse

 

Depuis quelques mois les tchadiens broient du noir. Les épouses et les mamans ne savent plus comment préparer à manger à leurs enfants et à leurs maris. Est passé du simple au double le prix du plat d’haricots qu’aiment tant les jeunes. Les prix des céréales ont flambé sur tous les marchés. Trouver du bois de chauffe et du charbon, seules sources d’énergie domestique pour la grande majorité, est devenu un calvaire. Le Gouvernement tchadien traite les problèmes vitaux des tchadiens de manière irréfléchie et impulsive. Sinon comment comprendre qu’on puisse interdire l’usage du bois et du charbon, sans en proposer des énergies domestiques alternatives ! Le gouvernement Tchadien a, une fois de plus, montré, à tous les tchadiens, son mépris à leur égard.

 

Le Gouvernement vient d’adopter dans sa loi de finances une série de mesures fiscales qui, demain, transformeront en calvaire la vie des pauvres citoyens. Augmentation des prix des matériaux de construction, prélèvement des diverses taxes d’habitations et autres impôts finiront par clochardiser tout le monde. Il n’y a pas longtemps, le Gouvernement a massivement détruit les maisons des paisibles N’Djaménois, aujourd’hui, il les empêche de préparer à manger, demain il les accablera d’impôts et taxes. On ne peut traiter d’une telle manière même son pire ennemi !

 

Le Parti pour les Libertés et le Développement (PLD) :

·         Condamne avec la dernière énergie ces mesures inhumaines et antisociales du Gouvernement MPS ;

·         Exprime toute sa sympathie au peuple tchadien éprouvé par ces mesures insensées du Gouvernement ;

·         Invite instamment le Gouvernement à trouver des solutions viables et durables à la crise énergétique et aux difficultés sociales qu’endurent les tchadiens./

 

Fait à N’Djaména, le 21 janvier 2009

Le Secrétaire Général Adjoint

 

 

 

 

 

LAOKOLE JEAN BAPTISTE