Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

USA: Le rêve du Dr. King se réalise!
Djimé Adoum, tchadnews.info   
22-01-2009

 

Image
Première journée du Président
Barack Obama

L'histoire contemporaine vient de répondre à l'appel du feu Reverend Docteur Martin Luther King, Jr.  Nous nous rappelons bien de sa fameuse expression "I have a dream" prononcée par le champion de la non-violence il y a 40 ans. 

Bien que de gros efforts ont été réalisé dans ce domaine, et beaucoup reste à faire, le monde n'a pas cru que les américains allaient tourner la page d'une manière aussi grandiose en élisant un noir président de la première puissance mondiale....

 

Ca y est c'est fait et c'est réel.  Barack Obama a été investi président des Etats-Unis d'Amérique le mardi 20 janvier 2009, juste un jour après l'anniversaire du Reverent Dr Martin Luther King, Jr., auteur incontesté de la mise en marche de la locomotive de l'opportunité dont a bénéficié le premier président noir des Etats-Unis.


L'investiture du Président Barack Obama a eu lieu devant une foule impressionnante dépassant 2 million d'êtres humains.  L'euphorie n'a pas manqué sur les lieux publics où s'étaient assemblés les américains de toutes les couleurs, formes, ages et taille.  Nous étions là pour témoigner et pouvons vous le rapporter sans risque de nous tromper qu'il y avait au moins 9 personnes par m2.  Tout le monde était au rendez-vous.


Cette forte densité difficilement imaginable n'a frustré personne, au moins dans l'endroit ou nous nous trouvions.  Chacun se tournait vers l'autre pour dire "it is alright" faisant très attentioin aux vieillards et aux plus jeunes.  Des larmes ont coulé et les "high five" n'ont pas manqué à la cloture. 

Des soirées dansantes ont couronné la soirée.  Le Président Obama s'est mis au boulot le 21 janvier 2009 et a pris un certain nombre de  mesure empêchant ceux ou celles qui ont joint son administration de couper toute relation avec leurs firmes (consultants et lobbyistes) pour une durée de deux ans.  Il leur a aussi signifié qu'ils ne pouvaient pas quitter le gouvernement pour redevenir des lobbyistes - une kermesse qui n'aura pas lieu tant que le Président Obama reste chef de l'Exécutif américain.  Il est aussi vrai que les citoyens américains sont déterminés à s'attacher la ceinture pour relever les grands défis de la crise socio-économique dans lequel se trouve le pays. 


Nous reviendrons plus tard sur sa politique étrangère et les premiers pas qu'il aura pris pour harmoniser un monde qui traverse des grandes zones de turbulence.....