Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Suspension des vols du PAM à Amdjarass- Agacée par de nombreux vols à destination d'Amdjarass, ville natale d'Idriss Deby, la représentante au Tchad du Programme Alimentaire Mondiale (PAM), a ordonné la suspension des vols humanitaires en direction de cette contrée, devenue, la Gbatolite tchadienne // l'ADAC dans le collimateur de l'IGE- Epinglée par l'Inspection Générale d'Etat) pour des malversations financières, l'ADAC détourne l'attention de l'opinion et accuse une compagnie aérienne privée inoccente //

Géo-localisation

Publié par Mak

Le Soudan avertit d'éventuelles attaques contre les étrangers après un mandat d'arrêt de la CPI

     Un mandat d'arrêt qui sera délivré par la Cour criminelle internationale (CCI) contre le  président soudanais Omar el-Bashir pourrait susciter des attentats contre les Occidentaux par des groupes radicaux dans le pays, a  averti le chef du service des renseignements soudanais, cité  dimanche par le quotidien local Alrayaam. 

     Salah Gosh, chef du service national de la sécurité et des  renseignements du Soudan, a indiqué que des mesures de sécurité  seront prises une fois qu'el-Bashir sera inculpé par la CCI. 

     "Toutes les options sont ouvertes. Nous ne pouvons pas prévoir  ce qui se passera mais nous travaillerons pour assurer la sécurité du pays", a indiqué M. Gosh, qui a toutefois rejeté des  informations selon lesquelles le groupe terroriste d'al-Qaïda a  une présence au Soudan. 

     A la mi-juillet dernière, le procureur de la CPI Luis  Moreno-Ocampo a déposé dix chefs d'accusation, dont trois liés au  génocide, cinq concernant des crimes au Darfour. 

     Les magistrats de la CCI publieront leur verdict contre  El-Bashir avant la fin de ce mois, a rapporté la presse locale. 

     M. Gosh a accusé Moreno-Ocampo d'être "un activiste politique qui faisait des démarches diplomatiques et d'information partout  dans le monde avec un agenda politique. La décision de la cour  est politique et non pas judiciaire." 

     Il a ajouté que la justice soudanaise était capable d'accuser  tous les crimes qui ont eu lieu au Darfour.


Source : Xinhua