Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

UNION NATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ET LE RENOUVEAU
(UNDR)
Paix-Discipline-Travail

Conseil National Statutaire

(N'djamena les 09 et 10 Janvier 2009)

Réunie en Conseil National Statutaire les 09 et 10  Janvier 2009 à N'djamena, l' Union Nationale pour le Développement et le Renouveau(UNDR), après avoir largement débattu de la vie du parti, de la situation économique, sociale et sécuritaire du pays, a formulé les résolutions et recommandations suivantes :

Résolution relative à la vie du parti

Après avoir posé un diagnostic sur le fonctionnement du Parti,  le Conseil :
-       Demande aux militants de redoubler d'effort sur le terrain pour affronter avec succès les prochaines échéances électorales .Ils ne doivent pas céder au découragement.
-       Pour ce faire, le Conseil demande aux camarades de s'inspirer de plus en plus des textes du parti pour une grande efficacité dans la sensibilisation sur les idéaux du parti.

-       L'UNDR, fidèle à son objectif de contribuer au renforcement de l'opposition démocratique au Tchad, lance un appel à  la CPDC de se présenter aux prochaines consultations électorales dans l'unité et la solidarité pour une victoire certaine.
-       Le Conseil National se félicite  que l'UNDR ne soit entré au Gouvernement.

Recommandation N°1 relative à la situation  politique nationale

Le Conseil National,  après avoir examiné la situation politique du pays, recommande :

- au Président Idriss DEBY ITNO de s'engager résolument vers un dialogue inclusif avec toutes les oppositions politico-militaires pour une paix définitive au Tchad, car la solution aux problèmes tchadiens est politique et non militaire.

- Au gouvernement  de:

Respecter  scrupuleusement les termes de l'accord du 13 Aout 2007  sur le renforcement du processus démocratique au Tchad.
Laisser la CENI   jouer  son rôle d'autorité administrative indépendante en tant que seule institution responsable  de toutes les opérations électorales.
Conserver le Bureau Permanent des Elections(BPE) comme structure dépendante directement de la CENI et non Ministère de l'Intérieur.

Etablir les listes électorales, le fichier électoral sous la responsabilité exclusive de la CENI.
Centraliser les résultats provisoires des élections par les démembrements de la CENI au niveau des circonscriptions électorales et en présence des partis politiques ou des délégués des candidats.

La centralisation au niveau nationale doit se faire en présence des délégués des candidats ou représentants des partis politiques.
Régulariser la vie politique  en faisant adopter le Statut de l'opposition en vue de crédibiliser le paysage politique tchadien.
A la CENI de :
Fixer la tranche pour laquelle, un député supplémentaire  devra être attribué, ceci pour éviter l'aggravation des inégalités dans la représentation des populations à l'Assemblée Nationale.
A  la communauté internationale, le Conseil lance un appel pressent à son endroit pour accompagner le Tchad dans la recherche de la paix et d'user de son influence  pour amener les acteurs politiques tchadiens à  ne pas aller à la rupture.

Recommandation N°2 relative à la situation économique et sociale

Après une analyse approfondie de la situation sociale et économique du pays, le Conseil recommande au gouvernement ce qui suit :

Exige du Gouvernement le respect scrupuleux  de l'orthodoxie financières dans les dépenses publiques ;
Respecter les textes  régissant les marchés publics ;
Exige du Gouvernement de doter le Tchad de plus d'équipements  en infrastructures que d'investir dans l'achat des armes ;
Demande au gouvernement de concevoir une politique quinquennale cohérente pour  régler de manière durable la question de l'énergie domestique notamment par la promotion de l'énergie renouvelable en remplacement du charbon de bois  et de bois de chauffe ;
Demande au Gouvernement de cesser le pilotage à vue des projets et consacrer le budget de l'Etat au développement du Tchad et non à amasser un arsenal de guerre ;
Demande dans l'immédiat au Gouvernement de mettre en place une source énergique palliative à l'utilisation du charbon de bois et du bois de chauffe par l'utilisation du gaz butane ;
Demande au Gouvernement d'imposer la baisse drastique des prix des denrées de première nécessité devant les conséquences de la crise économique mondiale qui risque d'etre drastiques pour le Tchad ;
Demande impérativement au Gouvernement de revoir en hausse  la grille salariale des travailleurs, les pensions des retraités ainsi que la bourse des étudiants pour faire face à la cherté de la vie.

Recommandation  N°3 relative  aux libertés et aux droits de l'homme

Après avoir  fait un constat de la dégradation de la situation des libertés et des Droits de l'Homme, le Conseil  demande au Gouvernement de garantir la libre expression de tous les courants politiques dans les medias d'Etat ;
Veiller à l'équité de l'information dans les medias de l'Etat en réintroduisant dans la grille des programmes la tribune « Expression Directe ». Garantir la sécurité des biens et des personnes;

Traduire effectivement en justice les auteurs d'enlèvement et des meurtres commis lors des évènements des 2 et 3 février 2008.

Exiger du Gouvernement de faire la lumière sur la disparition de IBNI OUMAR MAHAMAT SALEH, Secrétaire General du PLD.

Indemniser les personnes victimes des déguerpissements dans la ville de N'djamena .