Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Dans le cadre des  régulations et des négociations concertées sur les flux migratoires entre la France et le Mali, les deux parties n' ont pu aboutir  ,  hier à un résultat satisfaisant  d'où un nouveau fiasco à Bamako.

Entre les deux parties en négociations, l'accord n'a pas été trouvé du fait que le Mali, qui fait partie des pays du continent dont les ressortissants émigrent généralement, ne peut signer des accords qui vont à l'encontre des intérêts de ses citoyens.

Autre aspect important, de cette affaire sur l'immigration, il faut relever ici le traitement sur des bases dévalorisantes des termes employés pour qualifier les uns et les autres.

Pouquoi traite-on d'immigrés les Africains en Europe alors que les occidentaux sont des coopérants en  Afrique?

Le drame est  la connotation péjorative, méprisante et avilissante pour qualifier un émigré noir en France, même si ce dernier est muni des diplomes supérieurs,alors que nombreux sont les européens, qui en Afrique, sont généralement des personnes sans qualifications professsionnelles et  y viennent pour se frayer un chemin.

Malgré une position de la France jugée  trop fléxible, les autorités maliennnes sont restées de marbre et ont refusé toute signature d'accord, qui risque d'être compromettant pour leur politique d'immigration avec Paris.

Les autorités françaises se sont plantées et sont retournées bredouilles; sans obtenir la moindre concession avec leurs parternaires maliens, sur l'épineuse question de l'immigration clandestine qui fait couler tant d'encre et de salive à divers niveaux: en Afrique  comme en Europe.


Makaila Nguebla