Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

République du Tchad                               Unité-Travail-Progrès

Assemblée Nationale

Le Député Ngarlejy Yorongar

A mes Chers Collègues

Au seuil de l’année nouvelle 2009, permettez-moi de vous adresser mes meilleurs voeux.

Puisse l’an 2009 apporter enfin la paix à notre Cher Pays, le Tchad.

Aussi, je tiens à vous informer que n’ayant pas respecté, à mon retour au Tchad, le régime alimentaire auquel je suis astreint, je garde le lit. Toutefois, j’ai donné procurations à mes collègues pour toutes fins utiles.

Enfin, je remercie toutes celles et tous ceux qui ont voté contre la décision illégale consistant à me destituer de mon mandant protégé par l’article 10 du règlement intérieur de notre auguste Assemblée:

« 1. Tout Député peut se démettre de ses fonctions.

2. Les démissions sont adressées au Président de l’Assemblée Nationale qui en donne connaissance à la séance plénière suivante.

3. Les démissions constatées par l’Assemblée Nationale sont immédiatement notifiées au Premier Ministre et publiées au Journal Officiel.

4. Les Députés nommés à des fonctions incompatibles avec leur mandat sont réputés avoir opté pour ces dernières fonctions s’ils n’ont pas exprimé une volonté contraire dans les huit (8) jours suivant la publication de leur nomination ».

Les seules sanctions contre les députés sont autorisées par l’article 93 :

 « 1. Une absence non justifiée à une séance plénière, emporte privation de l’indemnité de la séance correspondante de même qu’une absence non justifiée aux travaux d’une Commission. Cinq (05) absences en séances plénières, ou travaux en commission emporte la privation de quinze (15) jours d’indemnités de session du mois.

 2. Six (06) absences ou plus en séances plénières ou en travaux de commission emportent la privation de la totalité des indemnités de session du mois.

3. En tout état de cause, l’absence totale non justifiée à une session, emporte la privation de toutes les indemnités de ladite session ( indemnités de session et de transport).

4. Six (06) autres absences non justifiées dans un (01) mois, emportent la privation de deux tiers (2/3) des avantages (téléphone, eau, électricité).

5. Une absence totale non justifiée à une session ordinaire et continue au premier mois de la session ordinaire suivante emporte privation de la totalité des indemnités de fonctions et des autres avantages, à l’exception de l’indemnité de base.

Si, nonobstant la perte des avantages financiers l’absence persiste et couvre les deux sessions ordinaires de l’année, le Bureau de l’Assemblée Nationale dresse rapport à la plénière» pour l’informer.

Pour des raisons d’équité, ces dispositions doivent s’appliquer, sans exclusive, à tous les Députés coupables et non à la tête des clients comme on pouvait le constater. Mieux mes indemnités sont perçues plusieurs fois et détournées sans provoquer la moindre réaction de la hiérarchie. Je crois que nous sommes tous protégés par la même constitution et les mêmes lois. Sans exclusive. Un Député n’est pas un vulgaire employé pour être renvoyé au gré de son patron.

Encore une fois mes meilleurs voeux. Et surtout Paix, Paix et Paix pour notre pays.

N’Djaména, le 31 décembre 2008.