Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad-Amnesty International: "le double malheur"super rapport!

Amnesty International (AI) est l'une des plus grandes et puissantes organisations de défense des droits de l'homme au monde. Elle travaille depuis des décennies et consacre d'énormes efforts pour dénoncer et surtout évoquer les atteintes aux droits de l'homme dans plusieurs pays.

Comment peut-on expliquer que la France, pays des droits de l'homme peut-elle évaluer ses dictateurs en Afrique de cette manière?

C'est aussi ça la France néo-coloniale!

Son rapport intitulé sur le Tchad intitulé :" le double malheur" est sans complaisance. Il  incrimine de façon transversale le régime de Ndjaména pour des violations les plus graves des droits de l'homme,  aprés les événements des 02 et 03 frévrier dernier de Ndjaména.

La France doit maintenant se resaisir à travers ce rapport accablant sur le Tchad, pour réconsiderer sa politique tchadienne en termes des droits de l'homme.

L'organisation a intitulé son rapport "double malheur" en s'inspirant sur le cas d'un Tchadien réfugié au Cameroun lors des attaques de Ndjaména, et qui, aprés s'être retourné chez lui, a vu rasé au buldozer  son domicile et tout son quartier.

C'est aussi le cas des milliers des citoyens tchadiens, dont la vie a basculé à une minute pour devenir des sans abris faute des dédommagements.


Ce rapport éloquent, permet enfin à la communauté internationale de prendre au sérieux la situation flagrante des violations des droits de l'homme au Tchad,où se passe sous silence international toutes les dérives les plus autoritaires.

Dans ce rapport, les responsables d'Amnesty International, demandent à la France de revoir ses relations avec les autorités tchadiennes en matière militaire.Car, disent-ils que les armes fournies à l'armée tchadienne ne servent qu'à perpétrer les exactions les plus graves des droits humains dans ce pays.


Le Tchad, faut-il le rappeler, est  sans détour, l'un des pays africains où les atteintes aux droits de l'homme sont récurrentes sans qu'un doigt accusateur ne pointe les responsables en place.

Le peuple opprimé remercie Amnestional international pour ce brillant rapport et en appelle aux organisations internationales ayant à charge la question des droits de l'homme de faire autant pour ce pays.


Makaila Nguebla