Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak


La déclaration de Nicolas Sarkozy sur le Darfour  est inopportune.


Le Président Français  devient connu pour ses propos pamphlétaires et pathologiques qui n’honorent pas du tout sa hiérarchie et surtout t son rang actuel de Président de l’Union européenne (UE) où il devrait être tenu par une obligation de retenue sur des questions sensibles qui divisent l’opinion internationale.

 

Nicolas Sarkozy,a déclaré de façon ferme que le dirigeant a deux choix soit qu’il coopère pour ramener la paix au Darfour ou bien doit répondre à la Cour Pénale Internationale( CPI) qui l’accuse d’être responsable des atrocités commises à l’encontre des populations négro-africaines de l’ouest du Soudan.

 

Les autorités soudanaises ont, aussitôt réagi par le biais de leur porte-parole qui  a  remis la pendule à l’heure en mettant  le Président français à sa place et lui signifier que son pays, la France héberge un chef rebelle du Darfour, en l’occurrence Abdelwahid El-nour, sans déployer ni consentir le minimum d’effort pour les aider à décongestionner la crise.

 

Pour le porte-parole soudanais, son pays travaille avec la communauté internationale et le Qatar pour dénouer la crise.

 

Nicolas Sarkozy adepte des déclarations à l’emporte-piéce ne facilite donc pas le travail aux parties engagées dans la résolution du conflit au Darfour.

 

En vertu de quoi, le Président de la France et d’autres dirigeants occidentaux s’érigent en donneurs de leçon ou porte-parole de la prétendue « communauté internationale »  pour démettre le Président Robert Mugabé au Zimbabwé alors que Idriss Deby au Tchad, Lansané Konté en Guinée Conakry et Ben Ali en Tunisie règnent en potentat dans leurs pays pour semer la terreur et l’horreur contre leurs peuples.

Cette  déclaration irrationnelle de Nicolas Sarkozy sur le Darfour n’encourage pas la décrispation des relations  entre le régime soudanais et la communauté internationale d’un côté  et compromet l’initiative de paix avec les rebelles de l’autre.

 

Sur le Darfour et certains dossiers internationaux, le Président français doit forcement améliorer sa communication.


Que pensez-vous de sa déclaration ?

 

Makaila Nguebla