Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 Coïncidence ou Ironie de l’histoire ?


Si Me François SERRES de barreau de Paris, plaide pour l’ancien président tchadien , son confrère Me Demba Ciré Bathily, lui, par contre défend les victimes tchadiennes dans le différend juridico-politico qui les oppose à Hissein Habré.

Personne ne pouvait imaginer, que les deux avocats qui plaident pour l’une ou l’autre des partie en litige soient réunis et concernés par une affaire où ils doivent défendre un dossier identique.

 

 Coïncidence  ou ironie de l’histoire, Me SERRES a introduit une requête devant la Cour de la CEDEAO contre le Sénégal, pour dénoncer les violations des droits reconnus à son client.

Pendant ce temps, Me Demba Ciré, avocat du jeune Directeur de Publication (Dirpub) de 24heures Chrono, condamné à trois (3) ans fermes, s’apprête saisir la juridictions sous-régionale de la  CEDEAO, au sujet de son client.

 

Pour rappel, El-malick est le directeur de publication d’un hebdomadaire de Dakar, il a repris et publié  dans son journal, un article,  lequel accuse  le Président Me Abdoulaye Wade et son fils Karim  d’avoir blanchi au Sénégal, l’argent des casses de la CEDEAO.

 

La publication de cet article, a valu au Dirpub de 24heures Chrono d’écoper  trois  (3) ans de prison.

 

 

D’après la conférence de presse, tenue en octobre dernier, par le  Comité de Soutien d’El-malick Seck, qui a lancé , en même temps sur Internet , une pétition  dénommée Free El-malick,  il est envisagé  une caravane de la CEDEAO pour lever l’équivoque sur cette affaire qui porte atteinte à la liberté d’expression et d’opinion au Sénégal.

 

 

Lundi dernier, le tribunal de Dakar, a rejeté la demande de mise en liberté provisoire, introduite, par Me Demba Ciré qui fait partie de poule de conseillers juridiques d’El-malick,  en vue de solliciter sa libération.

 

 

Un membre du comité de soutien du Dirpub, pense bien que maintenant, ils seront obligés de jouer le tout pour tout, en mettant en  œuvre le plan d’actions qui consiste à recourir  à  la Cour de la CEDEAO, pour un dénouement de ce litige qui les oppose à l’Etat du Sénégal.

 

 

C’est là, le point de convergence entre Me François SERRES et Me Demba Ciré Bathily, désormais unis pour ébranler l’impressionnant arsenal juridique du Sénégal.

 

Makaila Nguebla