Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

«  Il faudra 50 ans après ma mort pour réparer le chaos que je vais laisser « s’est exprimé en riant aux éclats Deby, le destructeur du Tchad.

On sait qu’il a assis son pouvoir en jouant sur les divisions ethniques, la corruption et la cruauté. Il ne voit, il ne peut pas imaginer pas d'autres moyens pour se maintenir sur le trone.

Dans l’Est du Tchad il a d’abord armé sa tribu afin de permettre à celle ci d’augmenter son influence mais, ne voulant pas se trouver à la merci de quiconque, même des siens, il a vite armé diverses ethnies afin de se trouver en position d’arbitre et aussi de fournisseurs d’armes contre de l’argent.

Cette logique folle et totalement destructrice de l’unité nationale a été poussée jusqu’au bout.

Deby, en effet, est le principal bailleur de fonds et le principal fournisseur d’armement du MJE et de tous les mouvements d’opposition à Khartoum dans la région du Darfour.

C’est grâce à ces mercenaires zaghawas qu’il se maintient au pouvoir mais, hélas pour le monstre et heureusement pour nous, le système mafieux a atteint ses limites.

Le MJE a ses propres objectifs, une fois puissamment armé par Deby, il lui a beaucoup moins obéi, miné par des dissensions internes, mais la situation a depuis empiré pour les alliés de Deby.

Depuis plusieurs semaines, Khartoum bombarde avec force tous les camps de la rébellion au Darfour. L’arrivée des chasseurs bombardiers russes, récemment achetés, va encore accentuer la pression.

Le MJE, le SLA sont très fortement diminués et Deby voit ses soutiens s’affaiblir de plus en plus.

.

Le monstre a donc décidé d’accélérer la décomposition du Tchad.

Le tyran est en train d’armer toutes les populations du centre, du lac et des autres régions non impliquées dans les derniers conflits.

En même temps il crée de toutes pièces des causes de disputes sanglantes. Celles ci ont certes existé de temps immémorial mais elles se sont toujours réglées sans trop de casse.

Avec la possession d’armes modernes, il en est tout autrement et c’est tout le pays qui va entrer dans le cercle vicieux : agression, représailles, vengeances …

Les Boulalas, les Kanembous, les riverains du lac et du Hadjer Lamis, les Tedas, les Dazas ont été armés et sont attaqués par des sbires de Deby déguisés en tribus rivales. La même chose est en train de se faire avec les Banouris du Bornou, les Yedinas et les Kotokos.

.

En même temps, Deby recrute dans toutes ces ethnies, il trouve là les troupes fraîches dont il a le plus grand besoin.

Il faut que les rebelles de l’Est sachent qu’ils vont avoir à faire face à des menaces qui ne sont pas celles auxquelles ils s’attendent et qu’ils réajustent leurs plans.

Le tyran veut en effet prendre les rebelles entre plusieurs feux.

En même temps une guerre civile généralisée va émouvoir à coup sur l’opinion internationale et Deby, aidé par la France à fric, se présentera comme l’ultime rempart contre le chaos et la menace islamique. Le monstre vient d'ailleurs de déclarer deavnt Moussa Faki qui s'est empressé de le répéter " Les arabes, je vais le balayer. Patience. "

.

Avant toute chose, l’opposition tchadienne doit prendre contact avec ces nouveaux soutiens de Deby et leur expliquer à quel point ils sont instrumentalisés, manipulés et utilisés pour lutter contre d’autres frères.

Il faut leur rappeler que Deby a toujours trahi ceux qui l’ont soutenu et qu’il a toujours joué les uns contre les autres, pour son plus grand profit et pour le plus grand malheur du pays.

Nous sommes au moment où les Tchadiens doivent être capables de distinguer le vrai du faux et cesser de se laisser aller à la haine et à la facilité.

Personne ne pourra faire cet effort pour eux.

Notre destin est entre nos mains. Il sera le fruit de notre sagesse et de notre générosité ou le résultat funeste de nos abandons !

.

anr.tchad@gmail.com