Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

                    Election présidentielle américaine: Palin? Avantage ou inconvénient?  Par Dr. Djimé Adoum, tchadnews.info

Il était une fois où la sélection de Madame Sarah Palin comme colistière du Sénateur John McCain candidat du parti républicain pour la Maison Blanche fut considérée comme un coup de génie.  Qu'en est-il devenu?

Dans son début, la sélection de Madame Sarah Palin, gouverneur de l'Alaska, comme colistière du Sénateur McCain avait produit des effets positifs réels pour le candidat McCain.  La colistière avait réussi à galvaniser la base conservatrice de l'électorat républicain qui était très timide jusqu'à son arrivée sur la scène politique.

Rappelons que le choix de Madame Palin était motivé par un calcul très simple et naïf:  les femmes seraient désappointées du fait que la candidate Hillary Clinton n'a pas réussi à battre le Sénateur Obama pour le ticket démocrate.  Les supporteurs du Sénateur Clinton étaient furieux.  Cet état d'esprit était la base sur laquelle le Sénateur McCain avait pris sa décision.

L'euphorie n'a pas beaucoup duré car les faucons, surtout l'intelligencia dans laquelle se trouvaient les "intellos" tels que George Will, commentateur et maître à pensée de la Droite conservatrice et son acholyte David Brooks du New York Times n'ont pas du tout apprécié l'amateurisme dans le choix. 

faucons ont commencé à exprimer leur mécontentement et la suite est connue.  La popularité du choix et celle de Sarah Palin ont commencé à chuter.  A cela s'ajoute le fait qu'il y a de la friction entre McCain et Palin.

Nous nous souvenons que le Général Collin Powell, républicain et ancien sécretaire d'Etat sous le Président Bush a apporté son soutien à Barak Obama.  Beaucoup en ont suivi.

Au moment ou nous mettons sous presse, un autre poids lourd républicain Ken Duberstein, lobbyiste et ancien directeur de cabinet de l'ex président Ronald Reagan a déclaré qu'il votera pour le Sénateur Obama.  A cela s'ajoute la déclaration du Dr Lawrence Eagleberg, ancien sécretaire d'Etat qui estime que Sarah Palin n'est pas qualifiée pour le poste de vice-président.  Décidément le phénomène Palin prend du recul et donne l'avantage à Barak Obama!

Selon le dernier sondage national (CNN poll of polls), Obama est favori 51 à 43.  Le Sénateur Obama ménace le Sénateur McCain dans son propre état de l'Arizona.  Bien que le Sénateur McCain est en avance sur Obama en Arizona (49 à 45), les analystes estiment que le Sénateur McCain est sur la défensive dans sa propre cour.    Nous sommes à 4 jours du jour J.  A suivre.......