Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Bourma Daoud et Abdelmanane Khattab : Deux opposants au regime de Deby apportent leur contribution pour  l’unité de l’opposition armée au Tchad 
Après avoir avoir diagnostiqué depuis Paris, l’immobilisme, le clivage et  le désaccord qui minent l’opposition armée tchadienne ; Bourma Daoud Ahmad et Abdelmanane Khattab, deux opposants au régime d’Idriss Deby dont les positions sont connues et bien qu`en mission dans le cadrede la cellule d1information et de communication Europe-Alliance Nationale (AN), ont entrepris  des initiatives courageuses en vue de faire progresser  l’unité de tous au sein d’un seul et grand ensemble politico-militaire.

 

C’est dans ce cadre que les deux hommes ont atterri, depuis quelques jours à l’est du Tchad et ont entamé déjà des diverses rencontres avec quelques chefs des factions armées.

Bourma Daoud Ahmad et Abdelmanane Khattab ; désormais nos deux camarades ont fait les différents quartiers généraux (QG) pour rencontrer tour à tour, le colonel Adouma Hassaballah, leader de l’Union des Forces pour la Démocratie et le Développement (UFCD) et M.Timane Erdimi, dirigeant du Rassemblement des Forces pour le Changement (RFC), M. Ahmat Soubiane, dirigeant du FSR, M. Mahamat Nouri, dirigeant de l`UFDD et president de l`AN, M. Djibrine Assali, vice président de l`UFCD, accompagne de Houle Djonkamla, Kerim Bori et Djedde Kourtou, tous trois membres du bureau executif de l`UFCD.

Joints sur  leurs téléphones satellitaires, nos deux facilitateurs ont déclaré : « Nous avons rencontré tous les leaders de l`opposition  sans parti pris nous avons abordé sans exception toutes les questions devenues facteurs bloquants pour l’unité des forces .»

Bourma Daoud et Abdelmanane Khattab, ne limitent pas seulement leurs rencontres aux leaders des mouvements mais aussi a tous les cadres de ces mouvements   et comptent l’étendre  a Abdelwahid Aboud, chef de fil de l’Union des Forces pour la Démocratie et le Développement Fondamentale (UFDD-F) qui pour des raisons qui lui sont propres n`a pas encore repondu a notre demande.


Cette tentative, première du genre, initiée par nos deux amis, traduit bien leur volonté personnelle et détermination  de créer les conditions les plus propices pour que la diaspora tchadienne, qui milite également pour le changement politique dans le pays,  apporte sa partition afin que l’unité de l’opposition soit acquise dans les meilleurs délais.


Cette mission de Bourma et Khattab, est saluée par l’ensemble des leaders de mouvements armés, qui se disent vraiment émus de voir des frères venir jusqu’au front, leur apporter un soutien  moral sans doute indéfectible.

Les deux amis parisiens espérent bien à l’issue de leurs différentes entrevues,  faire un travail de synthèse pour proposer un schéma susceptible  de  contribuer à la dynamique de l’unité.

« C’est après avoir rencontré tout le monde que nous allons voir ce que nous devons proposer comme plan pour sortir les uns et les uns de repli sur soi afin d’aller vers une véritable unité, seul gage pour accomplir le changement politique au Tchad. Mais le point le plus de ces différentes rencontres est que tous les leaders et cadres rencontres sont soucieux de la nécessité impérieuse de l`unite de toute l`opposition qui, sans elle, le changement tant souhaité ne sera pas réaliseable. Ils sont, par ailleurs, conscients qu`aucune force ne pourra à elle seule vaincre deby et apporter le changement tant attendu par notre peuple.

Ils (Bourma Daoud et Abdelmanane Khattab) ont  sollicité des leaders de provilégier  l’intérêt national : « Nous avons insisté pour que les leaders des factions soient souples et beaucoup plus fléxibles pendant les tractations et ne pas avoir des positions tranchées et privilégier l`intérêt national au détriment de l`intérêt individuel. Sur ces  points là également, nous pensons avoir été compris. » ont déclaré, à notre rédaction, Bourma Daoud et Abdelmanane Khattab, dont les séjours se poursuivent à l’est du Tchad,loin de leurs familles restées en France.


 
Il est aussi prévu dans la soirée ou demain, une rencontre entre les deux hommes et le colonel Adoum Yacoub  du FPRN. « Nous serons réçu soit aujourd’hui demain par le colonel Adoum Yacoub pour clôturer cette série d’entrevues » ont-ils ajouté ?


Visiblement, la mission de Bourma Daoud et Abdelmanane comme, il se doit dans l’intérêt de tous, étand donné, que leur présence sur le terrain, témoigne une volonté manifeste de faire bouger les choses.

 
Aujourd’hui, ils sont devenus l’intersection entre la diaspora qui méne sa propre forme de lutte pour le changement  et l’opposition armée tchadienne de l’est dans le cadre de l’unité de forces en lutte pour la libération du peuple tchadien opprimé et délaissé qui débat face à un régime le plus cruel d’Afrique.


Nous encourageons Bourma et Khattab, dans cette lourde mission à laquelle, ils se sont fixés pour construire l’unité, devenue un défi et un sac de nœuds pour l’opposition armée au Tchad.


Makaila Nguebla