Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Je viens de lire l'article de Ousmane Hissein posté sur le site tchadespoir.com qui, en somme lance un appel aux autres groupements rebelles de rejoindre Mahamat Nouri afin de l'aider à prendre le pouvoir. Certes l'unité de l'opposition est importante afin de venir à bout du régime dictatorial de Deby. Mais a  t-on tiré la leçon du passé? Il y'a quelques semaines le frère Albissaty lançait un appel pour que l'opposition armée fasse son auto-critique avant de se lancer sur la capitale. La question que je pose à Ousmane Hissein, cette auto-critique a t-elle été faite? Et puis pourquoi il veut que l'unité de l'opposition se fasse uniquement derrière Mahamat Nouri?

 

A mon avis si Mahamat Nouri et son groupe sont démocrates comme le prétend Ousmane, eh bien qu'ils organisent un congrès de toute l'opposition armée ouverte si possible à la diaspora tchadienne,  pour décider d'un programme commun et partant élire les personnes qui seront appelées à diriger l'union de l'opposition armée. De quoi a t-on peur? N'est ce pas plus démocratique ainsi? Qu'on arrête de demander aux gens de donner un chèque en blanc à Nouri.

 

Pas plus loin que ce matin (oct 6), interrogé par une radio française, Nouri justifie l'échec des offensives de février dernier au fait qu'ils étaient incapables de s'entendre pour designer un chef??? Tchadiens mes frères, tchadiennes mes sœurs, voyez vous même... Parce ce qu'ils ne se sont pas entendus sur un chef, alors ils ont choisi de laisser le dictateur Deby à sa place. Et Ousmane nous parle de nationalisme avec Nouri? Est ce cela le nationalisme? Admettons que Nouri et Timan ne se sont pas entendus sur leur personne respective, cependant sur les 9 000 000 des tchadiens, il n'y a pas eu un seul sur lequel ils pouvaient s'entendre? Non cet échec de févier disqualifie Nouri et Timan à diriger l'union de l'opposition armée car ils ont failli à leur mission. Ils ont manqué de leadership. En effet ce n'est pas la puissance de feu du dictateur Deby qui a occasionné cet échec, mais plutôt la recherche de leurs intérêts personnels et égoïstes.


Par Issa Torna 

tornaissa@yahoo.com