Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Nous ne voulons ni Mahamat Nouri ni Idriss Deby

Tous les deux ont été les lieutenants de Hissein Habré. Les deux sont des seigneurs de guerre et tous leurs parcours ne s’écrient qu’au pigment rouge des hémoglobines, le sang des Tchadiens. Idriss Deby est venu du Soudan et Nouri est entrain de venir du Soudan.

Si les politico-militaires pouvaient trouver un consensus autour d’un civil comme Djibrine Assali par exemple ou Timan Erdimi ou tout autre civil, ils séduiraient et rallieraient beaucoup de gens. D’abord, c’est une preuve de changement et ils peuvent utiliser l’argument que le pouvoir est maintenant aux mains des civils et non des seigneurs de guerre comme nous en avons connu depuis 30 ans au Tchad.

C’est un argument qui fera mouche face à Deby, un militaire aux mains très dures et ensanglantées que la communauté internationale commence à redouter et s’en méfie.

 

À propos de Deby, il n’ya plus de démonstration à faire. L’homme nous a menés à la perdition. En ce qui concerne Mahamat Nouri, c’est un apprenti politicien comparé à Deby  qui, à ne pas oublier, aura bientôt 20 ans en politique.

Nous avons besoin d’une personne plus expérimentée pour nous proposer des solutions à nos problèmes actuels. Aussi, Nouri a été incapable de gérer une centaine de personnes quand il était à Air Tchad. Nous pouvons facilement imaginer ses difficultés à gérer 9 millions de tchadiens avec un budget encore plus volumineux.

Mahamat Nouri a passé toute sa vie à contribuer à la régression du Tchad par ses nombreuses insurrections armées. Ce n’est pas en étant vieillard qu’il va tenter de nous convaincre du contraire. Nous lui excusons ses crimes mais nous ne voulons plus de lui. La page de l’histoire est entrain de se tourner pour Habré et ses lieutenants (Idriss Deby et Mahamat Nouri. Il faut laisser la nouvelle génération changer le pays.

 

Par ailleurs, j’ai lu l’écrit de Belemgoto Macaoura bassement manipulé par Mahamat Abakar du blog ambenatna, un partisan de Habré et de Nouri. Je ne sais pas quel est le but cette manipulation mais elle raconte une histoire horrible et honteuse. C’est une honte que les tchadiens se soient ainsi massacrés dans le passé. Il n’ya pas que le nord qui a oppressé le sud ou pas seulement les sudistes qui ont oppressé les nordistes.

Cette manipulation crapuleuse Mahamat Abakar commet plusieurs erreurs fondamentales. D’abord, il revient au seul langage connu des tchadiens en parlant du nord et du sud et en utilisant les dérivés de ce formatage. Presque tous les tchadiens ne maitrisent que ce langage là, en variant seulement l’histoire qu’ils veulent raconter. Quelle pauvreté d’esprit! Ce n’est rien de nouveau et ça n’apporte rien au débat. Je m’attendais à une proposition d’issue pour ces crimes inter-tchadiens mais Mahamat Abakar a complètement oublié de proposer quelque chose qui ferait que les sudistes ne viendraient plus tuer et humilier les nordistes s’ils venaient à avoir le pouvoir. Ce blogeur n’a pas non plus proposé quelque chose qui ferait que les nordistes, ayant actuellement le pouvoir, cessent d’oppresser les sudistes et qu’ils doivent les respecter.

La jeunesse tchadienne est maintenant orientée solution. Que ceux qui ne sont pas encore branchés le sachent dès aujourd’hui. Elle n’est plus orientée à l’histoire des problèmes nord/sud ni aux histoires arriérées. Nous les connaissons et nous en sommes profondément dégoutés et traumatisés. Il est temps d’évoluer.

Une deuxième erreur de cette manipulation vient du fait que les partisans de Habré et de Nouri veulent que Idriss Deby parte  peu importe qui est le successeur, compétent ou non ou même pire que Deby. Ce qui donne à voir que leur seul but est la place de Deby et non la cause du peuple tchadien. Nous voulons le départ de Deby non pour occuper son fauteuil présidentiel mais à cause de l’intérêt du peuple. C’est une nuance majeure à considérer.

C’est aussi là l’erreur que Le Gars de Mandoul a évoqué dans son article en disant que nous avions commis l’erreur d’accorder une indulgence démesurée à Idriss Deby sous le prétexte que Habré nous a beaucoup déçus.

Aujourd’hui,  Deby nous a déçus plus que Habré et nous sommes aujourd’hui prêts à accorder une indulgence démesurée au successeur de Deby en relevant les mêmes et archaïques arguments : Deby nous a déçus !

Comme Saleh Hamza, je pense objectivement qu’un Erdimi, Djibrine Assali ou Koulamallah est plus compétent que Nouri. Ils ont aussi l’avantage d’être des civils.

Bref, je suis d’accord avec l’idée qu’Idriss Deby Itno doit partir. Mais, nous ne voulons plus jamais regretter encore une fois dans 5 ou 10 ans  le choix du successeur de Deby. Si nous choisissons par partisanerie, régionalisme, amitié, par haine de Deby Itno ou la colère, nous allons le combattre dans 2 ou 3 ans. Voulons-nous attendre encore 2 ans pour le remplacer par un autre con et incompétent? Non! Non! Non! Nous devons faire le choix dès maintenant pour ne plus perdre de temps. C’est pour ça que nous devons discuter, débattre pour choisir avec lucidité et raison. Pas par émotion, colère, haine, rancune ou autres sentiments de bas niveau. Que dis-tu ?

Adoum Hassan Issa

la_voix_du_citoyen@yahoo.fr