Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Le 26 Août 2008 aux environs de 11h 20mn, j'ai été témoin d'un premier évènement sur ce cas précis. En effet, deux jeunes militaires de l'ethnie Zaghawa débarquent d'un toyota Land Cruiser aux couleurs Kaki. Il entre dans la concession où habite la dame Makka Hassaballah Soubiane et demande qui habite dans la concession. A ce moment, un échange de discussion s'établit. Les jeunes militaires demandent clairement à tout habitant de la maison de vider les lieux sans délai.

 Madame Makka leur répondit s'ils avaient un mandat ou l'acte de la justice qui précise l'évacuation, sinon elle ne partirait pas. Un des jeunes militaires élevât le ton jusqu'à aller dire qu'ils n'ont à lui prouver rien du tout. Que les habitants de la maison doivent déguerpir sinon ce sera la prison. Un autre témoin présent demanda en ces termes: Si cette décision de justice doit être appliquée logiquement, pourquoi les parents des opposants Zaghawa doivent eux conserver les maisons de leurs proches mais pas les autres? Cet homme fut battu à coup de crosses...

   Le 02 septembre 2008 vers 16h 45mn, l'aide de camp d'Idriss Déby le colonel Brahim Allaway de la garde présidentielle, escorté de 04 pick-up toyota jonchés de militaires, débarqua à la maison Hassaballah Soubiane. Il demanda à la famille de partir sur le champ. Madame Makka lui demanda poliment de la laisser finir sa cuisine en ce mois de jeûn du Ramadan, le colonel Brahim Allaway lui répondit qu'elle doit arrêter tout et partir sur le champ. Madame Makka leur dit encore: Vous êtes pas des musulmans pourquoi tant d'injustice et d'incompréhension? Le colonel Brahim Allaway s'énerva et les militaires qui sont avec lui chargèrent leurs armes. La fille de madame Makka prit peur et cria de panique. Islam où pas vous dégager lui dit en conclusion le colonel Brahim Allaway.

  - De cet évènement je retiens une chose, comment une décision de justice peut être exécuter par la garde présidentielle alors que la police et la gendarmerie sont là pour ce
travail.

  - Pourquoi il y'a deux poids, deux mesures quand à l'exécution des cas de justice?

  - Les familles de Tom & Timan sont encore là et personne n'est venu leur dire quoi que ce soit?

  - Les tchadiens doivent être conscient de ces méthodes ségrégatives, injustes et démentielles.

  Je vous remercie.

Mahamat Wald Acheikh

N'djamèna- Tchad.