Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Nous n’attendons rien de la commission DEBY !

 

De source qui a pris connaissance de la synthèse du rapport remis au président Idriss Deby Itno le 5 août, "Le rapport n'apporte pas de réponse à la question de la disparition de notre père 'Ibni Oumar Saleh", Universitaire, Secrétaire Général du PLD, porte-parole de la Coordination des partis pour la défense de la Constitution (CPDC).

Nous réaffirmons une fois de plus que le rapport de ladite n’est que fiction destinée à amuser la galerie. La seule vérité qui s’impose  en ce moment, ce que  mon père a été purement et simplement torturé durant une vingtaine d’heures puis emmené devant le dictateur IDRISS qui lui a donné ce que j’appellerai le coup de grâce pour assouvir sa haine envers lui. Il est vrai qu’au Tchad aujourd’hui l’honnêteté et l’intégrité sont devenues des péchés. Cependant  faudrait-il continuer par piller, s’avilir, s’humilier et laisser mourir le peuple pour survivre ? Réveillez vous intellectuels tchadiens, ne soyez pas dupes. Cette situation pourrait arriver à chacun d’entre vous et qu’en sera-t-il ? Vous savez pertinemment que cette commission d’enquête n’est qu’une parodie et que c’est bien Idriss qui a fait arrêter et exécuter cet illustre homme qu’est IBNI OUMAR Mahamat Saleh.

 

Au niveau du gouvernement tchadien, Les ministrons MAHAMAT ALI ABDALLAH, MAHAMAT AHMAT BACHIR et AHMAT ALLAMI ont tous tenu des propos très contradictoires au  début du mois février, propos qui nous ont conduit à conclure qu’ils sont tous impliqués et cherchent à couvrir les forfaits de leur maître. Les premiers responsables de l’armé pendant les événements de février et le second responsable de la sécurité et qui après sa fuite est revenu le 3 février au soir et le troisième chargé de maquiller la réalité à travers des déclarations, ont tous les trois  coordonné  l’enlèvement, le convoyage et la séquestration du Dr IBNI OUMAR.

 

Au niveau de l’armée National Tchadienne,  si elle existe vraiment ? ce sont les hommes du Général ABDERAHIM BAHR MAHAMAT ITNO s’il faut l’appeler Général, dans cette jungle tchadienne tous ces bouffons sans aucune formation sont élevés au rang de généraux sans aucun respect pour le corps de l’armées. Au niveau de la DGSSI on retrouve les autres voyous de soit disant généraux : DIRMI HAROUN, TAHER ERDA et le reste des pions dont certains milieux bien informés ont fait échos dans la presse en ligne, ces farfelues sont tous impliqué dans ce meurtre d’Etat.

 

Par ailleurs, notre jeune responsable de l’ANS : MAHAMAT ISMAEL CHAIBOU qui a le droit de vie et de mort sur chaque tchadien comme son BOSS de président a refusé d’être entendu, cela ne nous fait ni chaud ni froid mais c’est là bien la preuve que son implication au 1 er degré dans cette affaire ne fait nul doute.

N’oublions pas aussi MS ADOUM ABSOUNOUT, le standardiste des événements de février, lui aussi a beaucoup de choses a dires sur ce qui est arrivé a IBNI.

 

De source très proche du pouvoir ayant requis l’anonymat, le SG du PLD a été torturé tout le long de son transfert de son domicile à la direction de l’ANS puis conduits au Palais où le coup de grâce a été porté par deby.

 

A la lumière de tous ces éclairages, certes il y a des implications croisées de tous ces sous fifres du dictateur, mais l’essentielle pour nous, ce qui nous importe c’est IDRISS le commanditaire et de surcroît celui qui a ôté la vie à Monsieur IBNI, nous le poursuivrons inlassablement et le conduirons à la barre pour payer de sa forfaiture.

Les sous fifres énumérés plus haut aussi répondront de leur actes devant le peuple tchadien dans un futur proche il n y pas de doute sur cela sauf s’ils meurent avant.

 « IBNI mon cher père même si tu es mort, pour les tchadiens tu es un martyr : L’arbre de la liberté et de la démocratie que tu as planté avec ton parti grandira, il sera fort et beau, ses branches vigoureuses étendront leur ombre fraîche sur tous les citoyens pour les protéger de tous les abus du pouvoir encore confisqué,où qu tu sois sache que ton épouse SAADIE ARDALCHAM est une femme brave, elle a toujours dit que tu t’es illustré au milieu des hommes et que même si  tu disparaissait , tu seras toujours perçu comme un SANKARA tchadien et tu restera indélébile dans la mémoire du peuple tchadien »

Nous tenons à exprimer notre profonde gratitude à tous ceux qui nous ont aidé tout le long de cette lutte pour la libération d'IBNI, à  tous ceux qui nous ont accueilli comme des frère ou  fils partout où nous étions, Nos remerciements  vont également à tous ceux qui constituent le  Comité de soutien à IBNI OUMAR MAHAMAT SALEH et au peuple tchadien pour son soutien indéfectible.

Et enfin a tous ceux qui nous ont soutenu par leurs écrits, ceux qui se battent pour que la démocratie au Tchad soit une réalité comme disait IBNI.

 

La lutte ne fait que commencer : MOHAMED SALEH  IBNI OUMAR