Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Les propos de Mahamat Nouri sont politiquement incorrects !

(Réaction son entrevue)

À moins que ce soit une bourde d’un traducteur incompétent, monsieur Mahamat Nouri a affirmé à trois reprises, dans son entrevue accordée à la chaîne de Télévision Qatari, Aljazeera, que le Tchad est un pays africain de traditions arabo-musulmanes. C’est faux! De plus, c’est politiquement une bourde très nuisible à l’opposition politico-militaire entière qui peine à unir et à rallier l’ensemble des Tchadiens. Si cette fausse note n’est pas corrigée, dans une clarification officielle, pour recadrer les choses, les rebelles compatiront des écarts graves de langage d’un de leurs responsables. Les politico-militaires peinent déjà terriblement dans leurs campagnes de communication et de séduction des Tchadiens sceptiques qu’ils n’ont absolument pas besoin des incohérences d’un septuagénaire qui divisent davantage. Peut-être et je dis bien peut-être qu’une partie du Tchad soit, dans son essence, culturellement arabe. Il reste à affuter son argumentation et beaucoup jouer les coudes pour convaincre une personne moindrement instruite qui connait les réalités du Tchad.  

Mahamat Nouri, responsable en chef des bandes armées, Tchadien et déjà septuagénaire ou presque, devrait quand même savoir qu’il existe une partie très importante de Tchadiens dont les structures sociales, les manifestations artistiques et religieuses, les langues, les dieux n’ont absolument rien à voir avec l’univers arabo-musulman. Les coutumes ou les mœurs  de ces Tchadiens, depuis les générations antérieures, très lointaines, n’ont rien d’arabo-musulman. C’est connu d’un Tchadien moyen. Il s’agit quand même de la bonne moitié du Tchad et de plus 5 millions de personnes. Alors, qu’est-ce qui peut pousser Nouri à un tel mépris d’une partie importante de la population Tchadienne ? Il est tout simplement impensable qu’une telle réalité puisse échapper à quelqu’un qui aspire à nous diriger potentiellement en tant que président de la République. Si cet homme est vraiment le meilleur parmi tous les responsables politico-militaires qui soit à mesure de diriger de l’après Deby alors il ya de raison à s’inquiéter.

En tant que Tchadien, je vous déclare que je n’ai culturellement rien de musulman ou d’arabe et je n’ai pas l’intention d’adopter la culture arabo-musulmane. Je mange assez souvent la viande de cochon et je précise que je la mange avec beaucoup d’appétit. Je vais dans endroits que le Coran ne recommande pas à celui qui s’affirme musulman. Je suis conscient et j’y vais par choix. Pas pour choquer un tiers. Mes choix d’aliments ou de vie ne m’empêchent pas d’éprouver un respect sincère pour le Coran en raison du caractère sacré de ce livre. Si quelqu’un venait à penser, que mon respect pour le livre sacré des musulmans est une contradiction alors soit! Mais, je respecte quand même le Coran.  Aussi, j’ajoute que mes parents et arrières grands parents  n’ont pas la moindre connaissance des rites arabo-musulmans. Ces vérités ne m’ont  pas empêché d’avoir des amis musulmans avec lesquels je m’entends très bien.  Je les perçois avec hauteur et respect malgré nos différences profondes de croyances religieuses et de pratiques coutumières. Dans mon cercle social, je témoigne à mes connaissances que c’est une richesse d’avoir des diversités religieuses et coutumières au Tchad. Si, je ne nie pas les fondements religieux ou culturels de mes amis musulmans, j’exige en retour la reconnaissance de mes mœurs et qu’on m’accepte comme je suis. Nier ce que je suis pour déclarer que je suis quelqu’un qu’en vérité je ne suis pas est tout simplement inacceptable. Personne n’est plus Tchadien ou moins Tchadien pour nier les différences de culture des autres. Les propos de Nouri sont une expression de mépris et de déni envers une partie majeure de la population Tchadienne. Politiquement, c’est une erreur grave à corriger immédiatement avant que le poison ne fasse son effet. Voilà encore une fois un exemple de médiocrité et de carence de ceux qui aspirent à nous diriger et  que nous dénoncions tous les jours. L’ignorance totale de Mahamat Nouri des réalités élémentaires d’une partie importante du Tchad est un cachet très significatif qui renforce notre doute sur sa capacité à diriger tout le Tchad. Pourquoi cet aspire-t-il à la fonction suprême au Tchad s’il déteste à ce point une partie importante de Tchadiens? Pourquoi se battre pour servir des gens qu’on déteste puisque qu’un chef d’État est théoriquement au service de son peuple? Mahamat Nouri viendra-t-il pour islamiser tous les Tchadiens de tradition non arabo-musulmane afin de valider ses déclarations et promesses faites aux pays arabes? Nous demandons qu’il clarifie ses propos. Autrement, les Tchadiens qui sont exposés au risque de l’extrémisme potentiel mis en avant par la meute de Mahamat Nouri doivent être informés afin qu’ils se préparent à cette tempête en provenance de l’Est et qui se dirige vers eux. Monsieur Nouri doit apprendre à respecter et à composer avec tous les Tchadiens, musulmans ou non, arabes ou non. C’est applicable à tous.   S’il en est incapable, qu’il laisse la chance aux autres d’essayer.

Bref, je précise que ce ne sont pas les erreurs politiques dans les discours de Nouri qui me surprennent. C’est l’obligation de dire la vérité au reste du monde qui me pousse à réagir. Je démens la déclaration de Mahamat Nouri selon laquelle le Tchad est un pays africain de traditions arabo-musulmanes.  Je suis Tchadien à 100% et je ne possède aucune culture arabo-musulmane. Rassurez-vous, je mange régulièrement le cochon et le chien est mon animal préféré de compagnie. Je fais zéro prière sur les cinq prières recommandées, et ce, 365 jours par an. Alors suis-je un musulman? Ai-je une tradition musulmane? Alliez-vous nier que je suis Tchadien parce que je mange depuis toujours des viandes interdites? Que dites-vous de ces 6 millions de Tchadiens sur les 11 millions d’habitants qui sont comme moi? En dépit de tout, je ne suis pas comme Mahamat Nouri car l’obscurité de cet homme me rejette.  Oui, à la différence Nouri, je témoigne qu’il existe des musulmans au Tchad et je suis fier de mes amis musulmans.  Quand je les invite chez moi, je prends des dispositions pour qu’il n’y ait pas un seul morceau de cochon ou de viande interdite par le Coran dans leurs assiettes. Ni d’alcool dans leurs verres. Bien qu’ils ne me demandent pas quelle sorte de viande est cuisinée, je fournis l’effort d’aller plus loin que d’habitude chercher la viande « Halal » pour le repas. La viande « halal » est une viande égorgée et apprêtée par un musulman. C’est ma façon de respecter la différence des autres et d’apprécier la richesse de la diversité. Je suis, sans aucun complexe, ce que je suis. Pour ceux qui veulent de précision, j’affirme que je suis très fière d’être de culture non arabo-musulmane tout en étant Tchadien à 100%.  Il n’ya pas de plus Tchadien ou de moins Tchadien que moi. Si quelqu’un, quel qu’il soit, nie mon état, je vais protester et toujours protester.

Joe Al Kongarena

Joe.alerte@gmail.com

www.librafrique.com