Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tout est calme au Tchad. Il n’y a pas des bruits assourdissant des obus, on n’entend pas les sifflets surprenants des balles et ni les leurres calcinant des avions françaises. On n’entend que les bruits des tonnerres signalant les descentes des pluies torrentiels. Ces pluies ont inondé la ville de N’Djamena à la même ampleur que les secousses du palais rose le 02 Février 2008 causés par les éléments de l’UFDD commandés par le brave Général Tahir Wodji l’actuel CEMGA Adjoint de l’Alliance Nationale présidé par le General Mahamat Nouri. *

 

Plus de 30000 habitants étaient forcés par les inondations de sortir de leur maison presque de la même manière que Deby a quitté son palais lors des derniers événements contre son gré. Heureusement pour lui, ce dernier a eu le Gabon pour un refuge eternel n’y était l’aide de l’armée française pour le ramener dans sa maison. La seule personne, la nuisible pour la nation tchadienne le dictateur Deby a eu un appui au prix du sang pour revenir réinstauré sa dictature et renouveler ses atrocités et détournements. *

 

Mais l’aide en vivre et en meubles aux paisibles citoyens tchadiens congédiés de leur maisons par la force de la nature est oubliée et ils sont laissés a leur triste sort. Les pays amis du Tchad avaient t’ils comprit que toute aide donnée n’arrive pas a sa destination finale ?   Ou bien pensaient t’ils que le gouvernement irresponsable du dictateur Deby les compensera ou donnera des subventions ? Les soient disant pays amis du Tchad et les organisations « humanitaires » doivent savoir plus que cette prise de position de non assistance.*

 

 Ils doivent avoir d’autres excuses pour ne pas assister la population en difficulté, car les tchadiens ne demandent rien de Deby et n’espèrent rien de lui autre que son arrêt de commettre les atrocités. Tout les pays du monde entiers et les ONG savent bien que Deby se comporte plus en un chef de bande qui pille et détruit au maximum possible qu’en un président nationaliste qui partage la douleur de la population. *

 

La population tchadienne a besoin d’aide et cet assistance doit arriver avant les maladies contagieuse prennent le relais. Les habitants de N’Djamena sont menacés par les maladies comme le paludisme, le choleras et beaucoup d’autre. Ils ont besoin d’une assistance en vivre, meubles et médicaments au plus vite possible. *

 

Quant au dictateur tchadien, il jouit ses derniers mois. Il est plutôt beaucoup satisfait de ces pluies d’avoir ralenti les activités de la force de la libération qui a juré d’être sérieusement encore plus active après le Ramadan donc dans le mois d’Octobre 2008 que de s’inquiéter de ceux qui ont perdu leurs concessions. De toute façon pour lui, c’est la même population qui a jubilé sa chute en Février 2008. Il trouve ces inondations comme un Baraka ou un bonus de Dieu pour lui car même si les pluies n’ont pas détruit, il a son plan de la démolition sur son agenda.  *

 

Souggy Manouri