Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Le président tchadien dans la tourmente, acculé de partout// Suspension des vols du PAM à Amdjarass- Agacée par de nombreux vols à destination d'Amdjarass, ville natale d'Idriss Deby, la représentante au Tchad du Programme Alimentaire Mondiale (PAM), a ordonné la suspension des vols humanitaires en direction de cette contrée, devenue, la Gbatolite tchadienne // l'ADAC dans le collimateur de l'IGE- Epinglée par l'Inspection Générale d'Etat) pour des malversations financières, l'ADAC détourne l'attention de l'opinion et accuse une compagnie aérienne privée inoccente //

Géo-localisation

Publié par Mak

Le ministre de tutelle entre dans la danse pour élire M. Souradj Koulamallah

PDF

Print

E-mail

Written by Correspondance spéciale de tchadnews de Ndjamena   
Thursday, 14 August 2008

Peu importe les cris forts de ceux qui ont relevé les insuffisances relatives au vide juridique.  La mascarade continue son chemin.  Ainsi va la république ! 

 

jeudi 14 août 2008 : une commission pour élire M. Souradj Koulamallah.  Correspondance spéciale de tchadnews depuis Ndjamena

Rien ne semble empêcher ce simulacre d’élections consulaires.  Tout semble se jouer pour M. Souradj Koulamallah par le bias du ministre de tutelle.  Comment comprendre qu’une commission soit mise sur pieds pour l’organisation de ces élections déjà entachées d’irrégularités dirigée par le Ministre et qui a aussi comme membre M. Souradj Koulamallah, candidat a sa propre succession ?

Du jamais vu !  La commission est faite des membres du Bureau Exécutif sortant de la CCIAMA  qui n’ont aucun égard pour les textes.  Cette mascarade débutera à 16 heures locales aujourd’hui dans la salle des réunions du ministère des affaires étrangères. 

Le fait que le Ministre du Commerce est président de cette commission encombrée par les membres du Bureau Exécutif sortant laisse beaucoup à désirer.  L’implication du Ministre et les membres du bureau Exécutif donne certainement l’impression que les lois et les textes qui régissent la tenue des élections ne sont pas respectés. 

Peu importe les cris forts de ceux qui ont relevé les insuffisances relatives au vide juridique.  La mascarade continue son chemin.  Ainsi va la république ! 


Pour lire l'arrêté nommant les membres de la Commission,voir

http://tchadnews.info/joomla/index.php?option=com_content&task=view&id=104&Itemid=1