Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Comme beaucoup de mes compatriotes, J'ai eu la chance de croiser dans mon chemin des hommes politiques tchadiens qui font aujourd'hui l'actualité et non de moindre Adoum Yacoub alias 'Kougou' et Acheick Ibn Oumar. Ces deux compatriotes sont de loin
de ce qu'ils pretendent  etre. Et si  aucuns idealiseraient ets'inspireraient d'eux; c'est leur droit.
 Mais est-ce qu'on peut faire un jugement aussi subversif soit-il en s'accordant sur des apparences et les abstraits.
Pour combien de temps encore allons-nous nous permettre le luxe de nous laisser guider par nos emotions, par nos petits desideratas, en lieu et place de la raison?
Des lors tchadiens doivent choisir: 
 
-De se laisser divertir.
si certains individus pensent que les tchadiens ne sont pas assez murs et ne sont pas suffisamment intelligents à tel point qu'ils accepteraient n'importe qui à la magistrature supreme, alors le pays continuera à courir tous les dangers, et que  malheureusement tous les bons et loyaux services que les compatriotes sont entrain de faire  çà et là , vaille que vaille pour batir et balisser le sentier de la liberté et l'emergence d'une véritable societé démocratique, sont vains.  
Si s'amuser et se distraire seraient les mots d'ordre de certains tchadiens, Idriss deby avec un cv tres impressionnant en crime et banditisme de toute sorte, serait de loin le  candidat le mieux placé.
 
-Dans la seconde ou la raison  predominane:
Le jour ou les tchadiens decideront ensemble de mettre  fin à toutes les querelles instintines, d'enterrer leur kalash de guerre, tout en prenant des nouvelles valeurs qui sont liées à la justice et au respect de droit de l'hommes, Euh ben! c'est à ce moment là que nous édifierons une véritable nation civilisée. La sauvagérie du present instaurée et restaurée par les Itnos ne serait qu'un lointain souvenir et serait vite rangée dans le repertoire de l'oubli.
Au Tchad, tous les espoirs sont permis pour un futur radieux. Et c'est maintenant qu'il faut preparer les bases d'un lendemain meilleur. Pour cela, le pays a effectivement besoin de tous ses fils  parmi  les medecins; les enseignants et les dirigeants politiques respectables.
Or pour ma part, Je doute fort quant à la capacité de messieurs Acheick Ibni Oumar et Adoum Yacoub  de mobiliser toutes les synergies nécessaires pour relever les défis de ce  vingt-et-unieme siecle.  Je tiens à souligner que comme moi, d'autres compatriotes ont aussi mis des reserves sur un pretendu choix du duo Acheickh-Kougou.
ainsi donc dans les paragraphes qui vont suivre, je vais essayer de vous expliquer pour vous faire comprendre pourquoi ma rétissence vis à vis de ces deux illustres compatriotes.
 
Qu'est ce que ces deux hommes politiques ont de commun?
Ils ont eu à occuper differents des postes de responsabilités dans le gouvernement d'union nationale du Tchad en acronyme G.U.N.T dirigé en son temps par le ex-Président Goukouni Weddeymi. Ils étaient et les sont encore des seigneurs de guerre et des chefs des tendances. Acheick et Adoum furent pendant longtemps des marillonettes à la solde de Syrte.  Ils étaient biens des ces freres qui jadis avaient aidé la libye à irradier et rayer de la carte, des villages tchadiens avec le Napalm. Acheick et kougou avaient contribué à 'semer' les mines de tout genre au Bourkou Ennedi Tibesti et partout ailleurs dans le pays. Ces engins de la mort continuent à endeuiller la population.
Ces deux personnes precitées sont connues de tous pour etre des grands voyageurs. elles aiment exceptionnnellement les airs conditionnés des Sharatons , adorent les terraces de piscines de Hiltons, savourent et raffolent la vie d'exilé politique depuis le berceau de Cotonou et cela jusqu'à dans les hlm d'Europe. Ils sont experts du 'nomadisme'  politicien.
le jour ou les tchadiens decideraient de placer Kougou ou Acheick, ils se verront deçu par ces derniers parceque ni de Acheick ou de Kougou  n'en voudra  de cette lourde reponsabilité, et prefereraient fuir. Autrement dit,  contre toute attente du peuple, le duo Acheick-Kougou adoptera comme toujours et toujours les voyages et l'exil.
 
Qui est Adoum Yacoub Dit: 'Kougou'?
Le surnom de Adoum est 'Kougou' qui signifie 'ouddaien'  d'ou son pere est originaire. Il est (comme le légendaire gladiateur feu Ahmat Dongolon) fils de ces marabouts qui avaient su mener à bien le djihad pour 'injecter' l'Islam dans tout le grand BET afin d'extirper les gouranes qui vivaient au beau milieu de l'empire du 'djahalia' (époque preislamique en arabie) ou l'atheisme battait le plein.
Adoum est l'un des rares si non le seul tchadien à faire l'école des états majors de United kingdom (UK). Un parfait polyglotte. En plus du dazaga, du francais et de l'arabe, il parle un anglais made in british, du habla espanola, il a le secret du Haoussa et du wolof. je me suis pas renseigné si kougou par le mbang: dialecte ouaddai que meme les ouddayens de souche ne manient pas. Mais aujourd'hui, vu du climat politique du pays, je ne serais pas étonné que kougou se mette à l'école de la langue du sultanat de Ouara.
J'ai connu le colonel Adoum Yacoub à l'époque ou il était le président du mouvement pour la démocratie et le developpement (MDD).
Kougou a été mis aux epreuves au Lac-tchad . il s'était montré fort incapable dans tous les domaines et notamment organisationnels. Il n'était pas un bon meneur des hommes. Toutes qualités du  leadership lui manquaient considerablement.  Il est un chef militaire qui veut rester à l arriere de la troupe (n'est-ce-pas une exception au Tchad), le plus loin possible de la scene de théatre (des combats) afin d'éviter les obus et les balles perdues. Pire encore, une fois que ses hommes s'étaient repoussés et s'étaient repliés, notre ami, un drole de tacticien avec des droles de methodes, au lieu de veiller au regroupement et à la reorganisation de son mouvement, a preferé partir malgrée l'opposition de ses lieutenants. Il n'était plus revenu. Adoum ne devrait  garder que des mauvais souvenirs lors de son bref  passage à la tete du MDD.
Aujourd'hui, evoquer le nom de Kougou devant un veteran de MDD, revient à declencher des  rires à ne point finir, allant jusqu'à provoquer une crise cardiaque. C'est dire que le grand Adoum  était sorti tout petit.
 
Qui est  Acheick Ibni Oumar?
 Le nom de Acheick a un poids tres significatif dans la vie politique nationale et dans de la communauté arabe tchadiennes (toutes les couleurs confondues). Toutefois il reste tres impopulaire, presque inconnu. On dit de lui que sa famille n'est pas assez large et que ses parents ne sont non plus tres nombreux. certaines sources affirment qu'ils serait soudanais bien que cela ne cause aucun probleme.
D'ailleurs Ce n'est pas par gaité de coeur que Acheick avait quitté le maquis avec le CDR (Comité pour le redressement)  ou il était contesté au sommet pour  rallier les fants . Certaines mauvaises langue disent que Khaddafi voulait l'arreter.
Acheick était pour un laps de temps ministre des affaires étrangeres et deuxieme personnalité dans l'échiquier politique sous Habré. Ensuite apres un  bref séjour à Mouroua dans l'hotel Mizao, occasionné par la chute du régime de la troisieme république, Acheick était rentré au bercail ou deby le nomma au poste d'ambassadeur du Tchad aupres de Washington. Une fois demi de ses fonctions, l'ancien ambassadeur decida de prendre un 'retraite forcé' à Niamey, une ville dont son épouse est orginaire.
Entre-temps, suite à une information publiée dans Ndjamena Hebdo qui accusait l'ancien president du CDR de rejoindre le MDD, Acheick était reparti dare dare au Tchad pour dementir le Journal. De retour il avait eu toutes les difficultés pour quitter l aéroprot de N'djamena car d'apres l 'interessé lui meme, l'Ans (les services secrets de deby) avait confisqué son passeport. Il a pu qu'à meme regagner sa famille à niamey apres moulte tratractions.
Le Niger n'a pas été non plus le havre de paix qu'il imaginait: son ami brahim Djidda (Ex ambassadeur du Tchad au pres de l'ex URSS et aujourd'hui commissaire aux affaires etrangeres de l'Ufdd) et Brahim Dirdimi (ancien tresorier de l'armée) furent tous deux arretés par la direction de la sécurité du territoire (DST): les services sécrets nigeriens. Mais c;est grace a la vigilance de certains étudiants tchadiens de l'université Adou Moumini Dioffo de Lamordé (Niamey) et l'engagement personnel de madame Djidda qui avaient alerté le haut commisseriat des réfugies et certaines chanceleries occidentale, les deux Brahim qui étaient a deux pas d'etre extradés sur N'djamena, avaient eu la vie sauve. La déception était grande dans le camps de deby et ses charcutiers de l'ANS qui les attendaient pour les décapiter.
Monsieur Acheickh échappa de peu et s'était mis en caval en direction de Ouagadougou: la ville-capitale du 'pays des hommes integres' située à environ de 500 km de niamey.
Depuis je lui  ai plus revu et j'admets qu'il y'ait des fortes chances qu'il ne se rappellera plus  de moi. Mais sa memoire gardera au moins le nom du ministre Goukini zene (professeur de l'ENA), ou de docteur  Moussa dit: Pascal.
je donne tous ces details pour vous montrer combien je les ai cotoyé de pres.
Je me rappelle aussi que c'est à ce moment que j ai entendu  pour la premiere le Nom du docteur Ibni Oumar Mahamat Saleh.
L'un de mes professeurs: m'avait demandé si bien je connaissais le pere fondateur du parti politique PLD. j'avais répondu par le négatif. Cet enseignant est aujourd'hui le ministre de la communication de la republique du Niger, il s'agit évidemment de Ben Omar qui nous a fait beaucoup souffrir.
 
 Le jour ou deby exterminera tous les tchadiens et qu'il n'y aura plus aucune vie tchadienne. C'est à ce moment là que peut-etre
que, qui de Adoum ou Acheickh va pouvoir enfin diriger le pays et regnerait tout en pietinant les cadavres des tchadiens. Ils pourront mener le Tchad comme ils le desireront; aussi il pourront  faire du pays un tour-operator.

Cheick Tidjane Galmai

www.Tchachadi.com