Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

COMMISSION INDEPENDANTE POUR LE DIALOGUE INCLUSIF

 

 

 

 

L’objectif de la CIDI est d’œuvrer dans le but de rassembler les tchadiens pour arriver à un dialogue politique susceptible d’ouvrir les voies vers une paix définitive au Tchad.  Il s’agit d’impliquer toutes les parties en conflit, tous les acteurs politiques et de la société civile, tous les groupes armés afin d’explorer les pistes de solutions aux problèmes du Tchad. La finalité du processus étant d’arriver à des élections libres et transparentes, ne souffrant d’aucune contestation. La CIDI est ouverte à tous ceux ou celles qui sont soucieux du devenir du pays.

 

 

Rapport Mensuel – Juillet 2008

 

 

I.       FAIRE ACCEPTER AU PRESIDENT IDRISS DEBY LE DIALOGUE INCLUSIF

Objectif à court terme: Approcher et sensibiliser les proches du pouvoir sur la nécessité du dialogue inclusif

  • Les Nations Unies : Une rencontre a eu lieu à New York avec la mission onusienne conjointe d’évaluation technique qui s’était rendue au Tchad.  Cette mission composée de DPKO, OCHA, et DPA avait pour objectif de soutenir la présence onusienne et de reconnaitre les efforts déployés par la mission de l’Eufor et du gouvernement tchadien dans la protection de la population civile dans l’Est du Tchad.  Etant donné que le mandat de la Minurcat expire le 25 septembre, et pour renforcer les recommandations faites durant la visite de la mission par les différentes composantes locales, la CIDI a exhorté les autorités onusiennes d’insérer dans le mandat de la force onusienne une composante politique pour accompagner le processus de paix au Tchad.  La possibilité d’un « nouveau » mandat est entrain d’être négocié entre l’Onu, les autorités tchadiennes et la France.

 

 

II.    QUESTION DE LA DISPARITION DU DR. IBNI OUMAR MAHAMAT SALEH

Objectif à court terme : Demander à ce que lumière soit faite sur l’enlèvement et la libération du Dr. Ibni Oumar Mahamat Saleh

  • La question reste entière et continue de préoccuper la Commission. 

 

 

III. CESSATION DES HOSTILITES

Objectif à court terme : Inventorier les chefs de l´opposition armée

  • L’inventaire des chefs de l’opposition armée est complet.

 

 

IV.    SENSIBILISER TOUTES LES COUCHES SOCIALES DU PAYS AFIN D’ASSURER LA PRESENCE ET LA PARTICIPATION DE TOUS

Objectif à court terme : Recruter de  nouveaux membres pour la CIDI

  • La CIDI a nommé deux compatriotes comme représentants en Grande Bretagne.  Ils sont mandatés de sensibiliser les compatriotes et les autorités britanniques sur la crise que traverse le Tchad et les voies et moyens pour une éventuelle sortie de crise. 
  • Nous avons aussi noté une évolution dans l'intérêt du public tchadien pour nos activités. Des suggestions, des critiques constructives mais aussi un important nombre de courriers de soutiens ont été régulièrement enregistrés pendant le mois de juillet.

 

 

V.       SOUTIEN DE L’EXTERIEUR

Objectif à court terme : Identifier les personnes clefs pour chaque pays impliqué dans la crise tchadienne et une personne morale pour chacun de ces pays pour la mise en œuvre du dialogue

·        Afrique : Des correspondances continuent à être envoyées à différents chefs d’Etat, surtout ceux dont les pays connaissent un développement démocratique notable et qui pourraient aider, par leur intervention, au rétablissement de la paix et la stabilité au Tchad.  Au total six correspondances ont été envoyées.

·        Etats-Unis : La sensibilisation du Congrès américain, notamment le Sénat, a continué avec des entretiens avec les cabinets des Sénateurs signataires de la Résolution sur le Tchad. Ces entretiens ont porté sur le conflit régional soudano-tchadien et les problèmes politiques internes au Tchad.  Les discussions avaient trait à la recherche des solutions durables susceptibles de conduire à la stabilisation et au retour de la paix au Tchad et au Darfour.

·        Nations unies : Suite à la déclaration du Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon sur le problème tchadien, la CIDI a publié un communiqué pour en prendre bonne note, soulignant la nécessité de la tenue d'une assise pour solutionner la crise.  Nous attendons avec intérêt les recommandations du secrétaire général prévues pour le 15 septembre.  Ces recommandations, basées sur le rapport de la mission technique d’évaluation, seront utilisées par le conseil de sécurité pour mettre au point le nouveau mandat de l’ONU par rapport à la résolution 1776.

  • Nations unies : Une réunion s’est aussi tenue avec la mission permanente italienne aux Nations unies. Les discussions ont porté sur la crise que traverse le Tchad et l’apport de la représentation italienne dans la recherche de la paix.

·         Représentation de l’Union africaine à Washington : Une rencontre a eu lieu avec l’Ambassadeur de la représentation de l’Union africaine à Washington. L'Union africaine se dit très inquiète de la situation qui prévaut au Tchad.  La représentation souhaite que la sensibilisation soit plus étendue afin d'aider à la recherche de solutions durables aux tensions entre le Tchad et le Soudan et à l'intérieur des deux pays. L’Ambassadeur de la représentation a pris bonne note de nos discussions et a promis de transmettre un compte rendu détaillé au siège. 

 

 

Pour la Commission Indépendante pour le Dialogue Inclusif,

 

 

 

 

Le Coordonnateur

Dr Djimé Adoum