Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Refugié politique Tchadien en Angleterre, Mahamat Chikila Yoskoimi, envisage de porter plainte devant la Cour Pénale Internationale (CPI) contre Idriss Deby qui,il  reproche de  plusieurs crimes commis sur des citoyens Tchadiens dont son père Abdramane Yoskoimi.

En effet, M.Yoskoimi est motivé par l’inculpation par la CPI du dirigeant Soudanais Oumar Hassane Elbechir, accusé des crimes de "génocide", crimes de "guerre" et crimes contre l’humanité".


Après avoir consulté ses avocats à Londres et examiné avec eux les différentes possibilités des poursuites, M.Chikila semble aujourd’hui’ convaincu d’une seule chose que dés lors que la CPI est habilitée à poursuivre des dirigeants en exercices dans leurs fonctions comme Hassane El-bechir, il n’est donc pas exclu que celle-ci (CPI) soit disposée à recevoir des plaintes des particuliers dans les normes  du Droit International.

Ancien conseiller du rebelle Laokein Bardé, M.Chikila, fonde ses accusations contre Idriss Deby  à partir   des années 1992-1993 où selon lui, plusieurs opposants politiques Tchadiens appartenant au Mouvement pour la Démocratie et le Développement (MDD) ont été kidnappés à Maidouguri (Nigérai), arrêtés dans le  Lac Tchad   pour  être ensuite acheminés vers Iriba d’ où ils ont été tous exécutés sur ordre d’driss Deby. Son père qui serait parmi les personnes victimes de ces exécutions sommaires et extrajudiciaires du régime actuel.

Il possède à l'appui avec lui des photos des victimes pour prouver et soutenir ses plaintes contre le dictateur Tchadien.

En outre, il accuse le régime d’Idriss Deby dans les massacres de Melfi des combattants originaires du Guéra, des populations civiles de Ningdjelum dans le Ouaddai, au sud du  Tchad et plusieurs autres assassinats sur l’ensemble du territoire national par des éléments de la Garde présidentielle et l’enlèvement des personnes par l’Agence Nationale pour la Sécurité (ANS) , politique et répressive à  la solde du pouvoir en place.

Pour mener à  bien son combat, M.Chikila a fait recours à ses conseils juridiques et autres experts internationaux établis aux Etats-Unis d’Amérique, en Europe et autres pays épris de justice.

Il lance un appel à tous les parents des victimes du régime actuel à soutenir sa lutte qui s’inscrit dans le cadre de la recherche de manifestation de la vérité et  pour que l’impunité zéro soit une réalité pour tous.

Joint au téléphone, à  Londres, M.Chikila, a laissé entendre que : «  ma démarche vise à ce  que justice soit rétablie aux noms des victimes comme Abbas Kotty, Bisso Mamadou, Laokein Barde et Kette Nodji Moise , Bichara Digui, et bien d’autres  dont le cas  le plus recent est celui du Dr Ibni Oumar Mahamat Saleh arrêté en février dernier chez lui , sa famille, ses amis et toute personne animée par les idéaux de paix et de justice réclament sa mise en liberté auprès des ses ravisseurs qui  le maintiennent en détention prolongée illégale, s’il est encore vivant. »

Pour notre part, nous estimons que si la CPI œuvre pour réellement pour la justice universelle qu’elle fasse preuve de plus de sérieux pour prendre à bras le corps les  plaintes en cours d’émission de M.Chikila Yoskoimi, doublement victime d’Idriss Deby pour être contraint en exil et pour avoir perdu son père ,  un être qui lui est cher.

Enquête réalisée

Par Makaila Nguebla

Pour le blog de Makaila

Partenaire de TV5MONDE