Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

La pression monte sur Louis Moreno Ocampo, procurreur à la Cour Pénale Internationale (CPI) à l'origine de l'inculpation du Président Soudanais Oumar Hassane El-béchir pour  "crimes de génocide "commis sur des populations du Darfour.

En effet, des voix arabes, africaines et internationales contestaires s'élèvent pour dénoncer la politique de deux poids deux mesures appliquée par cette juridiction internationale à géométrie variable.

De la société civile africaine, aux leaders politiques arabes et des éminents chercheurs sur la question du Darfour, tous expriment leur réprobation et indignation la plus ferme et totale face à la décision de la CPI.
Nombreux sont ceux là qui pensent que celle-ci risque bien de  remettre  en cause le fragile et précaire processus de paix et  les efforts déployés par l'Union africaine et la communauté internationale pour un réglement pacifique de la crise du Darfour.

La CPI ne devrait pas faire fier  aux crimes qui se commettent présentement en Palestine, en Iraq,en Afghanistan et en Afrique précisement auTchad où les violations des droits de l'homme sont une réalité incontestable.

Le monde et l'humanité réclament une justice internationale juste et un ordre mondial équilibré sans léser les uns et les autres sur cette planète.
 
Que la CPI cesse avec sa politique de  justice orientée et ciblée!

Makaila Nguebla