Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Au moment chaud des événements de février, alors que personne n’avait aucune nouvelle de Ibni et de Yorongar, Tchadactuel avait annoncé qu’ils avaient été assassinés par Deby. Notre source était tellement sûre que nous n’avions pris aucune précaution d’usage pour diffuser cette information. Quelque temps après, Tchadactuel a été démenti en partie par l’apparition de Yorongar. Ce derinier a eu la vie sauve grâce aux multiples pressions internationales. Ces mêmes pressions ont permis à Lol de retrouver la liberté. Pour Deby, ces politiciens et bien d’autres cadres devraient se trouver dans l’au-delà. Mais Dieu en a décidé autrement, comme on a l’habitude de dire au Tchad : « ses jours sont devant lui ».

Malheureusement, Ibni n’a pas eu cette chance. Torturé sur ordre de Deby, agonisant, les sbires de l'ANS l'ont laissé mourir.

Ce n'est un secret pour personne ou plutôt un secret de polichinelle : Deby a assassiné Ibni. Seuls nos subconscients refusent d'accepter la réalité. Yorongar qui l’a bien vu dans un état lamentable, l'a dit clairement, mais on refuse de le croire. Pourtant, comme l’a si bien rapporté Yorongar, les trois étaient bien au même endroit à un moment donné. Seulement l’endroit en question n’était pas Farcha. Deby, Mahamat Ali Abdallah, Mahamat Ismail Chaibo et les exécutants d’ordre, savent exactement le lieu de leur détention. M. Lol connaît mieux que quiconque une partie de ce qui s’est passé. Mais Lol, qui a frôlé la mort de si près, se tait en attendant des jours meilleurs. Il faut le comprendre, car avec Deby, on ne sait jamais, et la Baraka ne frappe pas toujours à la même porte.

Et dans tout ça, les membres de la cpdc qui n’ont aucune nouvelle de leur porte parole ? Nombreux sont ceux qui l’ont déjà oublié Ibni. Et le Tchad tourne comme si rien ne s’est passé !

Certains ont non seulement oublié Ibni, mais vendu leur âme. Quelques membres de la cpdc, en prélude des négociations de leur participation au gouvernement de Youssouf Saleh Abass, ont été soudoyés par Deby. Ces membres ont reçu chacun la rondelette somme de 50 millions F CFA (Que l’un deux démente, et on vous les citera nommément et la banque où ils ont ouvert des comptes pour recevoir l’argent).

Pour en revenir au défunt Ibni, les premiers à être mis au courant sont l'Elysée et le Quai d’Orsay par l'intermédiaire de son représentant et conseiller spécial de Deby, l'ambassadeur de France. Sont également au courant, certains membres de la CPDC. Mais tout ce monde s'est tu, ou fait l'ignorant, laissant Deby remuer le couteau dans le cœur blessé de la famille par des spéculations fallacieuses et des sorties cyniques.

Le corps de Ibni a été remis à l'ANS le 4 février tard dans la nuit, pour être enterré. Deby et Mahamat Ismaël Chaibo savent exactement où repose la dépouille Ibni. Mais comme on le sait, Deby, hanté par bien d’autres, aime garder les cadavres, alors sous son règne, on n’en saura pas plus.

Mais ce n’est pas une raison pour baisser les bras. La famille d'Ibni doit faire son deuil. Les démocrates, les parents et amis d’Ibni… doivent se mobiliser d’avantage pour établir la vérité et faire condamner ceux qui ont posé cet acte ignoble.

Beremadji Félix
N’djaména