Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Réaction : sinistre  entreprise de l’ANS, le peuple en lutte doit rester vigilant !

La  macabre liste de Idriss Deby et Ismail Chaibo, est une preuve irréfutable de plus du régime sanguinaire en place a Ndjamena qui, ne cesse de nous démontrer son penchant pour les exactions, les massacres, les exécutions sommaires, les tortures, le pillage de deniers publics et l’arbitraire.

 

En effet,  DEBY et sa clique veulent nous prendre pour des imbéciles et nous faire avaler le contraire de cet adage populaire Chinois, qui dit «  quand le doigt montre la lune, l’imbécile regarde le doigt ». Pour Deby et sa racaille, il faut dire tout simplement «  quand le doigt montre la lune, la population et monde regardent le doigt ».Espèrent-ils ainsi cacher indéfiniment la vérité de leur barbarie et cruautés au monde et au créateur suprême ?

 

La liste noire ordonnant la liquidation physique ou l’enlèvement des opposants qui les empêchent de dormir, est en une parmi tant d’autres qui sommeillent dans les esprits fourbes et sanguinaires de Deby et son bourreau d’Ismaïl Chaibo car, ayant maintenu son régime par le forceps, le sang des innocentes victimes , la rhétorique de guerre, l’arbitraire et l’attisement des haines intercommunautaires, le despote Tchadien n’a aucune autre argumentation convaincante que de faire disparaître ses opposants.

 

Dans la confusion de événements des 03 et 04 février 2008, Deby croyait tirer son épingle du jeu par son désir ardent de faire table rase sur les opposants Yorongar et Ibn Oumar mais, un malheur ne vient jamais seul, Yorongar a eu une nième Baraka, face aux visées machiavéliques de Deby a son encontre. De lors que Yoro qui n’a pas sa langue dans la poche comme les Lol Mahamat Choua, la vérité éclata au grand sur l’élimination physique(qui se confirme de jour en jour) du Docteur Ibn Oumar Mahamat Saleh par Mahamat Ali Abdallah et Ismail Chaibo, recevant directement les ordres de DEBY pour torturer et laisser mourir d’atroces souffrances, ce grand commis de l’Etat Tchadien.

 

Aujourd’hui, les choses commencent a se mettre en branle et les jours, les mois et années a venir seront durs comme de l’acier aux sinistres assassins du peuple Tchadien. Nous demandons a toutes les organisations de défense des Droits humains de conjuguer leur efforts pour mettre une stratégie commune en vue de mettre un terme aux agissements de l’incarnation de Belzébuth qui loge au sinistre antre de Dracula, nommé a tord Palais Rose au lieu de palais sinistre ou palais noir.

 

Idriss DEBY n’est pas encore satisfait de cette marée de cadavres qui ont jalonné son sillage, voulant encore et encore semer la mort, la désolation et provoquer un « déluge rouge » par le sang de ses semblables au Tchad, au Darfour et en Centrafrique, et ce, avec la complicité active de certaines grandes puissantes dont la Chine, très irrespectueuse des droits humains   et qui ferment les yeux du moment où leur intérêt est préservé et perdure.

 

Pendant que dans bon nombre de pays du sahel, on plante des arbres pour lutter contre la désertification, Idriss DEBY , coupe des arbres et plante des cadavres pour perpétuer son régime anti-national. Des massacres, tortures, persécutions et tortures gratuits, notre peuple en a déjà  assez, que tous les peuples épris de paix et de justice nous aide a mettre un terme aux velléités sataniques et sanguinaires du locataire du sinistre palais de Djambal Ngato, lieu par excellence où de centaines de tchadiens continuent a subir les tortures ou a perdre la vie.

 

L’ANS, en véritable pieuvre tueuse, sous l’impulsion du tristement sinistre charcutier Ismail Chaibo, ne lésine pas sur les moyens et idées noires pour mettre hors d’état de déranger le despote dans ses macabres randonnées, toute personne s’opposant aux manières peu orthodoxes de la clique mafieuse qui dirige notre pays. L’ANS, adepte du terrorisme d ’Etat est proche en termes de méthodes cruelles et sadiques,  a la GESTAPO.

 

Les institutions judiciaires internationales tels que le Tribunal Pénal International(TPI), doivent impérativement se saisir du dilemme Tchadien où un groupe de bouchers de la trempe de Ismail Chaibo, charcutent a satiété sans qu’aucune voix ne se lève pour lancer une sévère réprimande car, selon ce silence complice, nous sommes a mesure de croire que la mort de Tchadiens n’émeut  personne au-delà de nos frontières, c’est notre destin et nous devrons le subir comme tel et l’assumer.

 

Que les frères dont les têtes ont été mis a prix par Deby et son Djazari(boucher) Ismail Chaibo, ne baissent pas la garde dans leur objectif pour sortir le Tchad de l’ornière. Face aux menaces et intimidations du régime terroriste de Ndjamena, c’est une occasion pour redoubler de courage et de vigilance en vendant chèrement leur tête a Deby, en se sacrifiant pour notre pays et notre peuple.

 

Chers compatriotes condamnés a mort par Deby(il n’est pas Dieu), vous etes condamnés a cultiver l’excellence pour faire mentir et partir Deby, et, mettre au placard définitivement les outils du Charcutier de l’ANS, en le faisant traduire devant les juridictions compétentes.

 

Si nous avons des Tchadiens  tenaces et collants aux basques de Deby pour l’empêcher de faire de notre pays comme bon lui semble, comme le fait si courageusement en dépit des multiples arrestations et tortures dont a été victime le député Yorongar, Deby et ses bourreaux, n’auront que les fonds sombres de geôles pour réfléchir sur leur passé sanglant.

 

L’occasion est pour nous, de prendre le taureau par les cornes pour dire a nos frères qui combattent le régime d’une manière ou d’une autre, de conjuguer leur effort, de taire leurs divergences afin de faire triompher l’appel du peuple Tchadien pour un changement profond. Que, a jamais finissent, des propos comme untel a trahi la rébellion ou untel et son ethnie, veulent prendre a eux seuls le pouvoir. Notre point de vue, est catégoriquement divergent de celui de ceux qui, se brainstorming en délation, en campagne de division et de mensonge, par sites interposés pour détruire un groupe au détriment de l’autre. Notre cause est le Tchad, notre combat est le changement notoire, point a la ligne.

 

Lire que c’est le colonel Adouma Hassaballah ou untel qui ont saboté les dernières incursions de la rébellion, est un faux prétexte. Et la rébellion et les girouettes qui jouent  au gré du vent, doivent tirer les leçons du passé et mettre en place une stratégie idoine pour des lendemains meilleurs au lieu de verser dans des querelles de clochers qui ne les honorent nullement. Ayant personnellement connu le colonel Adouma, nous doutons fort des propos désobligeants en son endroit, nous laissons le bénéfice du doute sur ces propos et demandons a tous nos frères, de changer les fusils d’épaule pour démasquer tous les traîtres, les délateurs, les saboteurs, les sous marins et les monstres arborant des mines de paisibles citoyens qui pullulent au sein de la rébellion, de la diaspora et dans les organisations démocratiques.

 

Aux compatriotes, Mahamat Nouri, Hassaballah Soubiane, Adouma Hassaballah, Mahamat Assileck Halatta, Tom Erdimi, Albissaty Saleh Allazame, Abdelwahid Aboud Makaye, Acheick Ibn Oumar, Adouma Yacoub Kougou, Ali Gadaye, Abakar Tollimi, Allamine Adoudou, Abderamane Koulamallah, Adoum Kebir,   Ali Ordjo Hemchi, Hissein Timan Erdimi, Tahir Guinassou, Albadour Acyl Ahmat, Bichara Idriss Haggar, Docteur Ley Djimadoum Ngardigal, Brahim Djidda, colonel Djibrine Dasser, Djibrine Azene, Cheick Mahamat Djarma   Khartir,  Abdelmanane khatab, Ismail Idriss Ismail, Mahamat Abdelkerim Hono,  Mahamat Nour Abdelkerim, Nahor Mahamout, Hissein Koty, Issa Moussa Tamoulé et tous ceux qui figurent encore sur les listes noires de DEBY et de son boucher d’Ismail Chaibo, de croire en Dieu omniscient qui les a crée, qui le monopole de la vie et du destin de tout d’un chacun d’entre nous, que bien que armer de sinistres pensées, Idriss DEBY et ses bourreaux, ne peuvent pas exterminer les créatures du très haut que nous sommes. Idriss DEBY tout comme ses sbires, ne sont que des sinistres mortels comme tout être humain.

Vous avez la bénédiction de Dieu et du peuple Tchadien car, vous lutter pour une cause juste !

Vous etes le bouclier du peuple tchadien en lutte contre un système sanguinaire, ne baisser pas la garde, l’histoire vous donnera raison, nous triompherons contre le mal, l’injustice, les massacreurs, les persécuteurs, les exécuteurs et les affameurs de notre peuple.

 

Vive la justice, vive le peuple Tchadien fort et digne !

 

Abbas Kayangar