Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi ne sera pas présent le 13 juillet prochain à Paris à la réunion dite "constitutive" de l’Union pour la Méditerranée, projet cher à Nicolas Sarkozy, a annoncé dimanche le secrétaire général de l’Elysée Claude Guéant.

"Le colonel Kadhafi ne sera pas présent à Paris le 13 juillet mais il sera représenté par un de ses ministres, la Libye ayant le statut d’observateur", a-t-il dit sur Europe 1.

Le colonel Kadhafi, invité en grande pompe à Paris l’année dernière par Nicolas Sarkozy, une visite qui avait fait scandale, a rejeté publiquement le projet d’Union pour la Méditerranée, qualifié "d’affront" aux pays du sud.

Claude Guéant s’est rendu en Libye le 26 juin pour rencontrer le leader libyen.

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, autre partenaire essentiel pour lancer éventuellement le projet de l’Elysée, réserve aussi pour l’instant sa réponse. "Nous avons plutôt bon espoir qu’il sera là", a assuré Claude Guéant.

La présence certaine du président syrien Bachar el Assad a d’ores et déjà suscité une vive polémique en France, où on souligne que l’Onu a conclu à l’implication de son régime dans l’assassinat de l’ancien chef de gouvernement libanais Rafic Hariri.

Un voyage ensuite de Nicolas Sarkozy en Syrie "est tout à fait envisageable", a dit Claude Guéant.

L’UPM est présentée par l’Elysée comme un moyen d’améliorer la coopération entre les pays du nord et du sud de la Méditerranée dans les domaines du commerce, de la sécurité et de l’immigration, mais son mode de fonctionnement et son financement suscitent encore des points d’interrogation. Les pays du nord de l’Europe, dont l’Allemagne, sont sceptiques.