Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

L'ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba a comparu pour la première fois vendredi devant les juges de la Cour pénale internationale (CPI), qui l'accuse de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité pour des atrocités commises par ses troupes en Centrafrique.
 

Vêtu d'un costume vert émeraude, d'une chemise rose saumon et d'une cravate bordeau rayée, M. Bemba a fait en entrant dans la salle d'audience un signe de la main à sa famille assise dans la tribune du public, venu en grand nombre.

"Je suis Jean-Pierre Bemba (...) je suis actuellement sénateur", a-t-il déclaré d'une voix claire à la demande de la juge Fatoumata Dembele Diarra, qui présidait l'audience.


Elle l'a ensuite interrogé sur ses conditions de détention et entendu les arguments de son avocat, selon lequel les procédures d'arrestation et de transfèrement de son client à la CPI "sont entachées de graves violations".

L'audience a duré près de vingt minutes avant d'être levée par les juges.


L'ex-chef rebelle et chef de l'opposition congolaise, qui clame son innocence, avait été arrêté fin mai à Bruxelles sur la base d'un mandat du procureur de la CPI, qui le soupçonne de crimes de guerre et contre l'humanité, dont des viols, tortures et meurtres, commis par ses hommes en Centrafrique entre octobre 2002 et mars 2003.

A l'époque, son organisation rebelle, le Mouvement de libération du Congo (MLC), était allée appuyer le régime du président centrafricain d'alors, Ange-Félix Patassé, pour écraser une tentative de coup d'Etat du général François Bozizé, qui est parvenu plus tard à s'emparer du pouvoir.


Jean-Pierre Bemba, 45 ans, avait été transféré de Bruxelles à La Haye jeudi et enfermé au quartier pénitentiaire de la CPI à Scheveningen, dans la banlieue de La Haye.

Il vivait en exil depuis son départ de la République démocratique du Congo (RDC) en avril 2007.