Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Les derniers événements militaires de mi-juin entre l’armée de Deby et les organisations politico-militaires tchadiennes,   ont provoqué un refroidissement au niveau relationnel entre le pouvoir de Ndjaména et la communauté internationale.

En effet, le régime de Deby avait placé un réel espoir sur le déploiement des forces européennes (EUFOR) à l’est du Tchad et en RCA, croyant que  la présence de celle-ci allait sanctuariser et protéger son pouvoir.

Mais, depuis que les troupes de l’Eufor se sont abstenues de toute implication militaire dans le conflit tchadien, Idriss Deby , personnellement et les différents responsables politiques  de son régime sont montés au creneau pour remettre en cause l’utilité de cette force  multinationale.

A propos de l’Eufor justement, M.Barka Bâ, politologue et journaliste chroniqueur Sénégalais,   lors d’un débat télèvisé Inter-Ligne sur Canal Info,  consacré à l’actualité internationale dont celle  du Tchad disait : « Idriss Deby a misé sur la venue  de l’Eufor à l’est du Tchad pour immuniser son pouvoir contre les incursions des rébelles de son pays. Il aurait dû oublier que le mandat de cette force est exclusiement limitée et  définie. Peut-être que c’est le seul paramétre qu’il n’a pas pris en compte. »

Aujourd’hui, la dernière sortie médiatique du dirigeant Tchadien sur Rfi, risquerait, selon plusieurs observateurs internationaux de la vie politique tchadienne, d’envenimer dans le sens de détérioration des rapports entre les autorités tchadiennes et l’Union européenne.

Idriss Deby affirmait sur les ondes de Rfi vouloir, en tirer les conclusions relatives à propos de la mission de l’Eufor à l’est du Tchad avec les partenaires étrangers et internationaux. Or, une telle affirmation,  laisse présager un débat contradictoire où les différentes  parties pourraient  butter vers une position divergeante.

De plus, l’avénèment de l’Eufor, une réelle opportunité pour elle  de comprendre  la nature du régime Deby  à travers les témoignages accablants et bouleversants livrés par des populations civiles vivant à l’est du Tchad. Celles  qui subissent toutes sortes des  exactions de la part des combattants  à la dévotion de Ndjaména.

Et, Si la communauté internationale  lâchait Idriss Deby pris désormais dans son propre  piége ? 

Par Nguebla Makaila