Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

NEPOTISME A OUTRANCE

 

Tchad Actuel l'a annoncé, Deby l'a entériné et vlan...Abbas Tolli est le nouveau Secrétaire Général de la Banque des États de l'Afrique Centrale (BEAC) et Idriss Ahmed Idriss propulsé  à  la tête de la Commission Bancaire de l'Afrique Centrale (COBAC). Il ne reste qu'à compléter la liste par la nomination de Tahir Hamid à la tête de la Direction Nationale de la BEAC, et la garde rapprochée est de nouveau en place. Après tout, pourquoi ne pas récompenser la bande qui a toujours su satisfaire la boulimie financière du Dictateur Deby Itno!

 

Très honnêtement, qu'est ce que ces minots ont d'exceptionnel pour mériter ces promotions à la vitesse TGV? Quel sont leurs records? Sont-ils les plus compétents ou les plus méritants? Et que dire de ces hauts cadres tchadiens de la BEAC et de la COBAC? Ceux là dont les preuves ne sont pas à démontrer, ne sont-ils pas plus qualifier pour ces postes? Ah le népotisme quand tu nous tiens!!!

 

Abbas Tolli et Idriss Ahmed Idriss ne sont -ils pas responsables du gap de plus de 600 milliards dans les dépenses budgétaires que ce premier, tout puissant ministre des finances ne parvient pas à justifier? Vous vous souvenez, ne sachant pas la différence entre le salaire et la masse salariale, il a lors d'un conseil des ministres embarqué son oncle IDI et toute l'équipe du gouvernement Kassiré II dans cette ânerie.

 

Et le tout nouveau premier ministre dans tout cela? Oh le pauvre Saleh Abbas, apparemment il est plus préoccupé  par la nouvelle acquisition de sa villa de 300 millions à Sabangali et dont tout Ndjaména en parle. Après tout, il faut bien qu'il se serve lui aussi. D'ailleurs que peut-on attendre de lui. N'est ce pas Conseiller Spécial du Président de son état, il n'a pu piper un seul mot sur l'arrestation et la disparition de Ibni Oumar Mahamat Saleh. Il a fallu qu'on le nomme Premier Ministre pour qu'il reconnaisse que ce dernier lui est proche et qu'il fera tout pour que lumière soit faite sur cette disparition. Cela se passe bien des commentaires et  à chacun de porter son jugement.

 

A propos, que fait la grande masse? Quel est ce silence de mort? Jusqu'à quand devrons nous subir ces injustices? Non franchement, l'heure de la mobilisation a sonné et il est plus que temps de faire entendre nos voix. 

 

 

TORNA Issa

Bangui, RCA