Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Il y a peu, l'un des opposants/businessman le plus connu est venu nous rendre visite sur  le front.

En gros il nous a raconté toujours la même histoire : «  Si vous ne m'acceptez pas comme chef, les Soudanais ne vous permettrons pas de disposer des moyens nécessaires à votre combat « .

Par la voix du colonel Kot Kot, l'un des responsables militaires de l'ANR, l'ensemble de l'opposition démocratique et patriotique lui a signifié un refus sec et définitif.

Un message ferme a été aussi émis à l'attention des Soudanais : «  Nous souhaitons les meilleures relations possibles avec tous nos voisins. Cependant aucun d'entre vous n'a vocation à nous imposer nos dirigeants ».

Les services soudanais ont toujours échoué dans leurs tentatives d'imposer leurs marionnettes, cela devrait quand même  amener leurs chefs à se poser des questions !

Espérons que Béchir comprendra qu'il a été mené en bateau par ses services.

Car le problème d'une juste compréhension de la situation est d'autant plus aigu que Deby continue sa tactique du chaos. Le dictateur a comme politique d'internationaliser le conflit afin de sauver son poste. Il veut entraîner la France, l'ONU, l'UA, le Soudan, la Libye et tout ce qu'il peut, dans une situation inextricable afin que ses énormes responsabilités soient diluées dans une crise internationale.

Ne pouvant plus compter sur sa propre armée, il ne se maintient qu'avec des mercenaires de tous poils.

Le MJE, composé de Soudanais et d'enfants soldats constitue aujourd'hui son principal atout. Le tyran arme et instruit le MJE. La plupart des véhicules qu'il leur a donné sont peints avec des slogans favorables à la rébellion. Il compte envoyer le MJE attaquer l'Eufor et faire accuser l'opposition. De la même manière des exactions seront commises contre les civils en se faisant passer pour la rébellion, excitant la haine des populations et l'opprobre de l'opinion publique internationale.

Deby veut en outre faire attaquer le Soudan par le MJE, il est persuadé qu'il saura ainsi déstabiliser la région et en tirer un grand profit.

C'est pourquoi les services soudanais ont tout intérêt à avoir une rébellion forte et capable, par elle même, de faire face au MJE et aux Toro Boros. 

Ils voient bien que leur candidat n'en a pas les moyens. Ils doivent donc cesser de défendre l'indéfendable, même si cela signifie mettre fin à un trafic juteux.

Il arrive un moment ou il faut accepter une blessure au portefeuille pour éviter de se faire couper la tête !

.

Les faits sont têtus et ils s'imposeront fatalement. Les opposants/businessmen ont échoués à satisfaire leurs maîtres soudanais, ils seront lâchés un jour ou l'autre, c'est inéluctable.

Cependant, même businessmen,  ce sont quand même desTchadiens et nous leur conseillons de se montrer raisonnables.

Ils doivent cesser d'avoir des rêves de grandeur. Incapables de chasser Deby, ils sont en outre rejetés par tout le peuple qui n'oublie pas qu'ils festoyaient grassement à la table du tyran, il y a peu.

Qu'ils rejoignent donc la rébellion démocratique, patriotique et sincère, mais à la place qu'ils méritent et donc, certainement pas aux commandes, mais comme combattants véritables. En se battant réellement contre Deby, ils pourront réparer en partie, le mal qu'ils ont fait sans discontinuer à la nation depuis tant d'années.

.

Hélas nous avons les plus grands doutes.

Les opposants/businessmen ne pensent jamais à l'intérêt du peuple.

Ils ne raisonnent qu'en terme de places et de pouvoir.

Ils négocient tous en ce moment avec Deby.

A ce jeu là bien sur ils perdront car le tyran est plus rusé, plus impitoyable et plus intelligent qu'eux.

Cependant les opposants/businessmen ne représentent pas grand chose sur le plan militaire et moralement ils discréditent l'opposition par leur seule présence.

Aussi n'est ce pas une mauvaise affaire qu'ils finissent par rentrer au bercail debyque.

.

Les choses seront alors bien claires.

D'un côté le pire monstre que le Tchad ait connu, soutenu par la puissance coloniale.

De l'autre l'Union du peuple tout entier, tout un pays rassemblé qui se bat pour sa liberté.

Ce combat là, il faut être fier de le mener !

.

anr.tchad@gmail.com