Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Droits de l’homme

La FIACAT, la Fédération Internationale de l'Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture, se dit « fortement préoccupée » par les opérations d’intimidation qui visent les défenseurs des droits de l’homme à N’Djamena.

Même si la situation s’est relativement apaisée depuis l’offensive manquée d’une coalition de mouvements rebelles contre la capitale les 2 et 3 février 2008, de nombreux défenseurs des droits de l’homme sont toujours régulièrement intimidés ou agressés à N’Djamena.
Selon la FIACAT, des agents des Renseignements généraux ciblent délibérément les membres de la société civile pour entraver leurs actions et leurs enquêtes sur la disparition de membres de l’opposition.

Le chef de l’État tchadien s’est engagé, le 27 février 2008, à créer une Commission d’enquête internationale qui aura notamment pour mission d’éclaircir le cas des dirigeants de l’opposition tchadienne arrêtés lors de l’attaque rebelle. Mais pour la FIACAT, la composition de cette commission ne semble pas donner toutes les garanties d’indépendance et d’impartialité.

L’organisation dénonce les actions qui visent à « museler les membres de la société civile ou à les pousser à se réfugier à l’étranger ». Elle demande enfin aux autorités tchadiennes de respecter leurs engagements en aidant à faire toute la lumière sur les derniers évènements et en n’entravant pas le travail des défenseurs des droits de l’homme