Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

PRESIDENCE DU GROUPE DE LIBREVILLE
ALGER - ALGERIE
                                            Communiqué

Les Tchadiens n'aspirent qu'à la paix. La paix, c'est le fruit d'une expérience partagée entre toutes les bonnes volontés. C'est le produit de l'effort de toutes les parties concernées, à savoir, le gouvernement tchadien, les partis politiques de l'opposition,les politico-militaires et les associations de la société civile vivant en contact avec les populations. Il importe que chacun apport sa pierre à la construction de cette paix tant recherchée. Si le gouvernement tchadien prenait l'initiative d'un tel projet, la trace qu'il laisserait dans l'histoire sera indéniable. Les sombres événements qui se perpétuent à l'Est du pays nous poussent vers un langage de vérité. De part et d'autre, tout le monde en sortira grandi, nous en sommes convaincus.

Au niveau du Groupe de Libreville, nous pensons qu'il est possible de faire baisser la tension dans le pays en prenant à bras-le-corps certains problèmes dont l'examen s'avère déterminant pour la réalisation de la paix. Par exemple, le problème de la sécurité sans laquelle aucun principe démocratique ne saurait être réalisé, ou encore celui de l'aménagement des institutions, de l'indépendance de la presse, de l'utilisation au profit des populations des ressources pétrolières, etc.....

La prise de conscience de nos problèmes, leur mise à plat et la volonté commune de tous d'aboutir à leur résolution, assurera le succès et la durabilité du processus de paix.

 

En ma qualité de Président du Groupe de Libreville, je lance un appel solennel à tous les belligérants pour observer un cessez-le-feu immédiat sur tout le territoire national. J'invite Son Excellence Monsieur Idriss Deby Itno, Président de la République du Tchad d'envisager la possibilité de convoquer toutes les parties concernées au problème de la paix, en particulier les partis politiques de l'opposition, tant intérieurs qu'extérieurs, les formations politico-militaires, les organisations de la société civile, à un dialogue national inclusif, comme l'unique voie de sortir définitivement de la crise
tchadienne.  

                                                      Le Président du Groupe de Libreville
                                                                     GOUKOUNI   WEDDEYE