Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

La situation au Tchad

Le Tchad est l’un des pays les plus pauvres du monde. Il prend la 167ème place (sur 177 pays classés) selon l’Indicateur de Développement Humain de l’ONU. 80% de la population vit en-dessous du niveau de pauvreté. L’état désastreux du pays a été causé dans une large mesure par le régime du dictateur militaire Idriss Déby. Enfin, selon une étude de Transparency International datant de 2005, le Tchad passe pour le pays le plus corrompu du monde. La fabrique d’avions de Stans trafique donc avec le régime le plus corrompu du monde. Les dirigeants de Pilatus font-ils imprimer cela sur leurs cartes de visite?

Depuis le début de cette année, la guerre civile sévit au Tchad. Plusieurs groupes rebelles sont actifs dans diverses régions du pays et en contrôlent des territoires isolés. En avril, une avant-garde des insurgés a atteint N’Djamena. C’est seulement à la suite de combats ayant causé des centaines de morts que la clique militaire au pouvoir a pu conserver le contrôle de la capitale. Les rebelles se sont retirés dans les territoires sous leur contrôle, où les combats continuent à ce jour.

Le Tchad ne cesse de reprocher à son voisin, le Soudan, d’héberger des groupes rebelles. Ces derniers se seraient vu offrir un refuge au Darfour afin de déstabiliser le gouvernement Déby. Car ce serait à partir du Soudan que les rebelles lanceraient leurs attaques.

Des rebelles dans le colllimateur

Retenons ceci: le régime le plus corrompu du monde redoute des attaques de rebelles à partir du pays voisin. Il veut agir contre les insurgés par la force militaire. Et ce pays vient de recevoir un engin qui peut sans problème être transformé en avion de combat, comme l’a confirmé le président du Conseil d’Administration de Pilatus Oscar J. Schwenk dans une émission de "10 vor 10": à son avis „Si le Tchad veut armer son avion après coup, cela est très probablement possible“. Que cela soit assurément possible, Schwenk était bien placé pour le savoir. Après tout, ses avions avaient déjà été utilisés comme avions de combat par les régimes les plus divers. Une analyse minutieuse de la situation au Tchad doit arriver à la conclusion que le régime d’Idriss Déby veut engager le Pilatus pour combattre les incursions des rebelles depuis le Soudan. Ainsi vient s’ajouter un nouveau maillon à la chaîne de la honte du Pilatus, qui s’étend de la Birmanie à Saddam Hussein en passant par le Guatemala et le Chiapas.

Des partenaires en affaires

A la question du journaliste de l’émission "10 vor 10", concernant des commandes subséquentes du Tchad, Schwenk a répondu: "En tant qu’entrepreneur, je ne puis que dire: je l’espère bien!" En l’état actuel, la loi permet de tels trafics entre un "entrepreneur" et le régime le plus corrompu du monde. Pour mettre fin aux menées des profiteurs de guerre sans scrupules tels que Schwenk, il faut une interdiction claire et nette d’exporter du matériel de guerre et des biens militaires spéciaux.

Par
Felix Birchler
Trad.: Eric Peytremann