Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Au Tchad le ridicule ne tue pas !

Au sein de la représentation de l’ufdd /f cellules Europe par notre voix nous poussons cette réflexion.

Le pays va mal et face à cette politique de démembrement du corps social, l’immixtion du Tchad dans les conflits sous régionaux : RDC, TOGO, CONGO BRAZZA, RCA, SOUDAN etc.…La notoriété et la crédibilité du Tchad est bafouée par Deby et sa bande mafieuse. L’armée a vue son image ternie par ces actes de mercenariat, nous vous épargnons des détails qui sont connus par tous.

 

Derrière ce barrage, véritable muraille faite de tout un réseau enchevêtré de toute convention militaire, économique, de coopération militaire, de stratégie politique.

Nous ne pouvons rester insensibles et indifférents face à cette destruction de notre chère patrie.  Et à cela nous croyons à l’énergie à la ténacité et à l’intelligence de ce peuple martyr de relever plus haut le flambeau de cette dynamique enclenchée. Le dictateur Deby nous a pas laissé d’autre choix que les armes, puisqu’il l’a bien signifié de ne plus encore dialoguer avec l’opposition armée et l’opposition politique se retrouve piégée et paye le prix de l’engagement ce qui nous amène à rendre un grand hommage à ce digne fils du Tchad Ibni Oumar Mahamat Saleh que jusqu’à là nous ignorons s’il est mort ou vivant.

Pourquoi ceux qui protègent Deby ne l’influencent pas pour négocier avec nous et faire libérer monsieur Ibni ?

Voilà depuis le 11 juin 08, nous avons lancé cette offensive pour libérer ce pays entre les mains du dictateur et ses mafieux .La machine est en marche, qui va lentement va surement.

 Nous disons à nos frères qui sont encore dans l’armée nationale tchadienne et qui font le boulot des protéger le clan Deby !quelle fierté avez-vous de combattre coude à coude avec les éléments de MJE de Dr Khalil Ibrahim contre vos frères en armes ?

Comment réjouissez-vous de la mort d’autrui même étant son ennemi ?

Le compte de rebours est lancé, nous avons inscris des victoires successives nous avons fait des prisonniers dont certains responsable de MJE, mais nous nous réjouissons de la mort des tchadiens, rien n’arrêtera la volonté populaire, car notre cause est juste, nous vaincrons.

Et ceci demande une conscience collective et un examen des consciences pour que nos erreurs d’hier nous servent de leçon, ensemble emmenons ce changement chacun dans son petit coin doit emmener sa contribution, pour l’unité la solidarité et le pardon.

Détruisons ce système qui pille, qui tue, qui corrompe, ce système qui a pollué le bon voisinage cette entente interethnique. Bref, ce système qui nous a fait perdre confiance et la conviction en soi en tant que tchadien.   

Nous croyons à l’unité et nous demandons le dépassement de tout un chacun car l’avenir du pays en dépend. Au sein de l’alliance et de l’ufcd nous somme ensemble dans les embuscades nous partageons nos malheurs et nos bonheurs, le reste est un projet national et notre lutte et de sauver ce peuple ? Alors l’intérêt général doit prévaloir.

Sachons que ce peuple ne peut lever le petit doigt et n’a que ses yeux pour pleurer et enterrer ses morts, inspirons nous de ces braves du Mali et de la Mauritanie.

 

La patrie est en danger, et il faudra penser que cette dynamique enclenchée exige la pratique de la démocratie, de la critique et de l’autocritique.  Cette dynamique devra impliquer la relève car ce d’elle que l’avenir en dépendra.

 

 Concernant, l’ONU je cite Mandjara « chambre d’écho des grandes puissances …utilisation du conseil de sécurité d’une manière abusive et du secrétaire général qui suit fidèlement les instructions qui lui parviennent des ces mêmes puissances »

Face à cette politique de deux poids deux mesures nous nous posons quelques questions.

  

-Où était le secrétaire général de l’ONU quand Deby modifiait la constitution ?

-Où étiez-vous quand Deby truquait les élections ?

-Où étiez-vous quand les revenus du pétrole servent à tuer d’autres tchadiens ?

-Où étiez-vous quand Deby disait à qui veut l’entendre qu’il ne négociera pas avec les rebelles ?

-Où étiez-vous quand des opposants pacifistes chefs des partis politiques sont arrêtés arbitrairement ?

-Quelle mesure avez-vous prise contre le dictateur Deby quand il a refusé simplement de recevoir la délégation du conseil de sécurité ?

 

Monsieur, le secrétaire général de l’ONU au lieu de vous acharnez sur notre lutte légitime puisque notre constitution refuse la prise de pouvoir par les armes, mais refuse aussi pour votre information sa conservation par les armes !

Il y’a un grand défi qui vous attend est celui d’un minimum de redistribution du pouvoir et des ressources, au niveau mondial. Afin que l’appartenance aux organisations internationales qui le compose ait un sens et un contenu pour tous les Etats membres.

 

Chers compatriotes face à cette adversité inexplicable, nous devons nous unir pour sauver notre patrie. 

Nous devons nous unir pour réhabiliter la cohésion sociale.

Nous devons nous unir simplement pour nos valeurs et notre survie.

Toutes les puissances donneuses des leçons ont fait des guerres, donc ce n’est pas une fatalité aucunement une malédiction, c’est le prix de la liberté et la liberté n’a pas des prix. Comptons sur nous-mêmes et à notre capacité de surmonter cette épreuve. Que personne ne soit frustrée le changement est inéluctable et ce pour tous les fils du Tchad sans exceptions aucunes, car il faut de tout pour faire un monde.

Nous avons suivi avec beaucoup d’intérêt le discours du président Nicolas Sarkozy et celui de B.Kouchner. C’est bien de comprendre que le temps a changé et les hommes avec. Pour le premier non pour « le domaine réservé » oui pour « le domaine partagé » pour le second la France<< n’interviendra pas au Tchad>>, nous saluons ces discours mais nous restons prudents.

Toulon disait : « Agir en primitif et prévenir en stratège ».

Sauf la lutte libère, « A cœur vaillant rien d’impossible »

Non pour l’impunité, oui pour le pardon et l’unité de tous les fils du Tchad.

Vive le Tchad, nous vaincrons !

 

Pour la Représentation de L’UFDD-F en Europe.

ABAKAR ASSILECK HALATA

 

hileou90@hotmail.fr