Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Depuis un bon moment il y a une confusion des genres que la dure réalité est en train de dissiper.

Depuis 19 ans, le prédateur Deby tue notre pays à petit feu avec la complicité de tristes individus. A force de commettre des atrocités tout ce petit monde a provoqué un rejet total de tout le peuple. Une partie de l’entourage du tyran a cru alors pouvoir prendre sa place et a feint de rentrer dans l’opposition.

Ces opposants/businessmen ont été se vendre au plus offrant, courant partout ou ils pouvaient bénéficier de prébendes, ils ont, comme le leur avait appris leur ancien maître Deby, vendu l’honneur national contre des valises de billets.

Cette opposition dépravée a profité de moyens énormes, comme jamais une opposition tchadienne a pu disposer.

Elle a aussi bénéficié d’une publicité colossale. En effet, s’étant soumis aux ordres de puissances étrangères, les opposants/businessmen étaient le repoussoir idéal pour IDI. Présentés par le tyran et la puissance coloniale comme les portes flingues du fondamentalisme musulman, il était facile de faire d’eux l’image même de ce qu’il fallait combattre.

Un intense travail de propagande a consisté à monter au pinacle ces individus.

Encore aujourd’hui on persiste à réduire l’opposition à cette coalition d’intérêts de bas étage.

Or ces individus, s’ils ont de l’argent n’ont  aucune troupe. Tous les combats passés ont été faits par des soldats qui, en majorité, n’avaient rien à voir avec eux.

.

Les opposants/businessmen ont tiré du sacrifice des autres, un avantage médiatique indu.

Pendant que tant de braves Tchadiens se battaient, on n’a parlé que d’eux car cela arrangeait Deby, le Soudan, la Libye, Washington, et Paris.

Chacun ayant des intérêts contradictoires mais d’accords pour la mise en vedette de ces saigneurs de guerre. Les uns satisfaits de voir leurs poulains faire la une, les autres ravis de pouvoir justifier l’éclatement du Tchad et le pillage de son pétrole au nom de la défense d’un pouvoir légitime !

.

Or les opposants/businessmen ne possèdent ni sens moral, ni compétence militaire.

Ils se sont montrés incapables de prendre le pouvoir alors qu’ils ont pénétré deux fois à N’Djaména depuis 2006.

Aujourd’hui, alors que Deby est en position de grande faiblesse, ils se montrent toujours aussi nuls militairement.

.

Il y a quelques semaines l’opposition démocratique, patriote et sincère s’est réunie à Moudeina.

La décision unanime a été prise d’exclure les opposants/businessmen de la coalition.

Ils sont à ce point déconsidérés que même leurs propres troupes ont rejoint l’Union Militaire Intégrée.

Hélas, fort d’un trésor de guerre coquet, les opposants/businessmen ont été chercher des enfants soldats partout, comme le fait aussi Deby, leur modèle . En effet il est vital pour eux de prouver un minimum d’existence militaire, sinon le robinet à dollars alimenté par leurs protecteurs étrangers, sera coupé.

Or il existe un plan de déstabilisation de Deby accepté par tous les militaires sérieux rassemblés dans l’Union Militaire Intégrée.

Un volet de cette action militaire est actuellement en cours, il est évidemment infecté comme d’habitude par des coucous.

Les opposants/businessmen sont incapables de comprendre un schéma tactique.

Il n’y a qu’à entendre l’image qu’ils donnent à travers leurs « portes paroles » pour constater la médiocrité intellectuelle de l’ensemble.

En dépit de tous les conseils, ils sont partis à l’aventure. Relayés par leurs habituels hauts parleurs médiatiques, ils ont annoncé les victoires mirobolantes ( mais factices ) habituelles.

.

Ces aventuriers polluent gravement la vraie rébellion, ils en donnent une image dévoyée.

Ils vont et viennent, ils parlent beaucoup, ils tournent en rond. Quand ils nous rencontrent au bivouac, ils se collent à nos troupes, ils sont incapables d’éteindre leurs feux de camp, révélant ainsi nos positions. Ils passent leur temps à se vanter, à téléphoner dévoilant tout et n’importe quoi, ce sont des parasites.

.

Leur dernier avatar militaire est catastrophique pour eux et heureusement aussi pour Deby.

La pitoyable aventure commence à Biltine ou les opposants/businessmen se sont précipités.

Pourquoi aller la ? C’est une plaine et donc le seul endroit ou le tyran peut faire marcher ses blindés et son aviation sans problème.

Quoi qu’ils en disent les opposants/businessmen ont pris une raclée à Biltine.

Mais, ce faisant ils ont fixé l’ANT, nous permettant d’accomplir les actions que nous souhaitions et ainsi, de nous ravitailler puissamment en matériel et en munition.

En outre il était fort instructif de voir Deby concentrer tout son arsenal contre des enfants soldats mal commandés. 

L’ANT s’est montrée lamentable, incapable de profiter de son avantage colossal en hommes, en matériel, en couverture aérienne. L’ANT n’a pas pu poursuivre ses ennemis qui se sont repliés en bon ordre.

Sur le chemin de la retraite, les opposants/businessmen sont tombés sur une embuscade montée par les toros boros. Deby a alors envoyé des chars mais, en dépit de tout cela, ses partisans n’ont pas pu écraser leurs opposants qui ont fini par s’échapper alors que la pluie et les ouaddis inondés aurait du rendre la fuite impossible.

La leçon que tout militaire compétente tire de cet affrontement est la très mauvaise qualité de l’armée debyque.

Elle volera en éclat lors d’un affrontement véritable.

Mais la vraie responsabilité de l’Union Militaire Intégrée est justement d’éviter une confrontation globale car il y a eu assez de victimes inutiles.

Il faut continuer à affaiblir Deby, saper le moral de l’ANT et nous renforcer pour porter un coup décisif à moindre frais.

Tout cela est en cours et va inévitablement porter ses fruits.

La chute du monstre est inéluctable !

.

anr.tchad@gmail.com