Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Médiation dans la crise libyenne -la France tente sa partition pour trouver une issue politque. Elle accueille une rencontre entre Fayez al-Sarraj, président du conseil libyen et Khalifa Haftar, commandant de l'armée libyenne//Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Mak

Si les deux coalitions des rebelles de l'est quittent aisément leurs bases et entrent en  profondeur dans le pays, cela s'explique par le fait qu'Idriss Deby issu d'une minorité géographique, ne dispose plus une armée à même de défendre son pouvoir fondé sur des bases sectaires et claniques aux dépends d'une majorité écrasante abandonnée à elle -même qui sévit  dans la pauvrété absolue.

Un tel régime doit son existence aujourd'hui, grâce à un réseau mafieux, à  l'usage des mercenaires et  des puissances étrangères qui elles-aussi trouvent leurs comptes que  dans une gestion calamiteuse d'un pays et de ses populations saignés  à blanc.

Les quelques militaires non originaires du régime en place reconnaissent en ce temps  de reprise des combats,  qu'ils ne sont pas là pour un homme qui pille les ressources du pays sans aucun projet de société crédible et viable  depuis bientôt dix neufs (19 ans ) de régne quasi- monarchique.