Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Jamais, une ancienne métropole comme la France n’a été aussi et autant fortement critiquée pour son implication directe en tant que partie prenante dans un conflit politique et armé de l’une des anciennes colonies à l’instar du Tchad.

 

L’opposition tchadienne dans son ensemble digére très mal le soutien de la France à  Idriss Deby depuis son accession au pouvoir jusqu’à présent.

 

Paris,  qui apporte un  appui  sans limite  en même temps le  régime de Ndjaména  les  groupes rebelles du Darfour, se trouve aujourd’hui, doublement et entièrement responsable de deux stragédies : celle du Tchad et du Darfour.

 

Aujourd’hui, si le conflit Darfouro-tchadien est devenu une interface complexe qui  place la sous région dans une ébullition totale  comme zones confligènes et bloque  la communauté internationale dans ses actions, c’est justement la France y a contribué en encourageant le maintien des régimes impopulaires ravalés par leurs peuples comme celui d’Idriss Deby.

 

Tant que celle-ci verrouille à l’opinion publique l’accés à l’information sur la situation politique Tchad et la crise du Darfour, les efforts des uns et des autres pour la paix, la stabilité dans ces contrées d’Afrique, seront vains. De surcroît,   la communauté internationale  s’enfermera de façon continue   dans un  imbrioglio de résolutions des crises et devant un  terrible  cas de conscience humanitaire.

 

De  ce fait,   toute résolution du conflit tchadien,  recommandé à l’opinion internationale de s’impliquer elle-même sans intermédiaire dans la médiation entre les différents bélligérants que de se limiter aux appréciations de la France sur ce qui se passe au Tchad et dans le Darfour.

 

Par Makaila Nguebla.