Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Le BET est un bouc émissaire idéal : Quand tchadactuel sombre dans la démagogie divisioniste.

 

N’ayant pas le pouvoir d’accès dans les coulisses de secrets debyenne comme nos confrères de tchadactuel, nous ne pouvons nous prononcer sur les raisons du limogeage de Madame Haoua Outhman Djamé.

 

Cependant, l’occasion a été presque inespérée pour Beremadji alias ? et Tchadactuel, de pousser à l’extrême la volonté de diviser les tchadiens et dresser les uns contre les autres.

 

Si Beremadji et tchadactuel  avaient  jugé utile, de nous rapporter exactement ce qu’aurait dit Mme Haoua Othman sur ses compatriotes du BET, et pour quelles causes, avant de venir à la conclusion « Dites à votre Président de me renvoyer, si c’est pour ça », peut être qu’on  dira qu’ils ont contribué à quelques choses.

 

Mais sauter sur une occasion comme ça, pour nous faire croire que tous tchadiens haïssent leurs compatriotes du BET, cela relève de la démagogie politicienne.

D’autant plus, si on a acquis son acte naissance politique et médiatique depuis l’entrée en rébellion de Timan Erdimi en décembre 2005.

 

Apparemment, « plus la nervosité de Deby prend chaque jour des nouvelles proportions », plus tchadactuel et Beremadji alias ? Glissent dans la dérive de l’incitation à la haine.

  

Pourquoi tchadactuel et Beramadji soutiennent chaque jour le RFC de Timan Erdimi, qui est composé essentiellement des Zagawa Bideyat du BET mais pas une UFCD (ouaddaien) ou FSR et UFDD-F (arabe) ?

 

Voudriez vous nous faire croire que se draper derrière le générique Zagawa suffit de faire des Erdimis et les Bideayats du RFC qu'ils ne sont pas du BET mais  d’ailleurs ?

 

Si être du côté des Zagawa non originaires du BET suffit d’être du côté des tchadiens qui réclament la révolte contre le BET, Deby ne serait il pas le meilleur ? Puisque tous les Zagawa non originaires du BET sont avec Deby et ils combattent avec la dernière énergie les frères Erdimi et les Bideyats du BET qui sont avec eux au sein du RFC.

 

Croyez vous que les tchadiens sont si débiles qu’il suffit de se voiler derrière un pseudonyme à connotation « sudiste » ou arabe et qu'ils prendront vos désirs pour la réalité ?

 

En réalité, le fait même que vous vous cachez derrière un pseudonyme qui a la connotation d'une partie des tchadiens et s’en prendre à une autre partie des tchadiens n’était il pas une manière de dresser les uns contre d’autres ?

Et cela, s’appelle de l’incitation à la haine et la division entre les tchadien. Est-ce que c’est de cela que les tchadiens ont besoin aujourd’hui pour lutter contre Deby ?


Monsieur les rédacteurs du site tchadactuel, n’abusez  pas trop de notre apparente naïveté : Nous connaissons qui est qui ; il ne serait pas plus glorieux d’avoir contribué à la division si on avait déjà participé à leurs clochardisations.

   

Ne dit on pas que "Les proverbes disent ce que le peuple pense." (Proverbe suédois). et qu' "Un bon proverbe ne frappe pas aux sourcils, mais dans les yeux. (Proverbe russe)."

Et un autre célèbre proverbe tchadien, ne disait il pas « avant de balayer devant la porte chez son voisin, balaye déjà devant chez soi" ?

 

Ainsi si le site tchadactuel et son célèbre chroniqueur veulent nous faire croire qu’ils sont de ceux qui militent contre « le pouvoir BET», ils n’ont qu’à demander alors à Timan Erdimi –  qui d’ailleurs cherche un pouvoir non seulement du BET, qui représente quand même ¼ mais un pouvoir 100% Bidéyat d’accepter de suivre un leader non originaire du BET.

 

Rappelons que si aujourd’hui, le champion de tchadactuel, le RFC de Tom et Timan Erdimi est le seul mouvement rebelle mono tribal (Zagawa bideyat), c’est par ce que ses leaders pensent qu’il est inconcevable que quelqu’un d’autre qu’un Bedayat puisse être à la place de Deby.

 

Je dis mono tribal par ce que Bideyat est une tribu de l’ethnie Zagawa. Et les Tom et Timan pensent que même un autre Zagawa non Bideyat ne peut prétendre. Alors que les Bideyat ne représentent que 5% de l’ensemble Zagawa.

 

C’est pour ces raisons que les Bideyat de RFC ont refusé en janvier 2006, l’union autour de Hissein Koty Yacoub qui est un Zagawa Kobé d’Iriba, donc non du BET.

Pour les mêmes raisons, les partisans et les promoteurs de l’actuel RFC ont rejeté le leadership Abakar Tollimi (Zagawa brogat), qui était à l’époque majoritaire sur le terrain.

 

Ayant échoué dans leurs tentatives de faire adhérer les tchadiens à leurs causes égoïstes, les promoteurs du RFC, en l’occurrence le site tchadactuel et  son célèbre chroniqueur anonyme – mais uniquement pour les profanes – qui sont hantés par l’idée que Mahamat Nourri leurs ravise la place qui leurs revient de droit, commencent désespérément à sombrer dans la dérive divisionniste.

 

Après avoir tenté de faire nous croire qu’ils sont le plus à même de défendre les Arabes – avec l’espoir de soustraire ces derniers de Nourri - aujourd’hui, ils tentent de faire croire aux tchadiens que Deby  et Nourri c’est la même chose. C’est toujours le BET.

 

Alors que les Erdimi sont aussi du BET que Deby et Nourri. Pire encore, le RFC ne dispose dans ses rangs d’aucun combattant issu d’une autre région que le BET depuis le départ de quelques ouddaiens après la création de l’UFCD

 

On a pas besoin d’être un Docteur es ou avoir été un jour le directeur de cabinet de Deby pour relever la  grossièreté de la manœuvre et la contradiction démagogique qu’elle véhicule !  D’un côté on milite pour l’accession de Timan Erdimi, un originaire du BET, et de l’autre côté on espère la révolte générale contre le pouvoir BET. Jamais Machiavel n’aurait pu faire mieux.

 

Nous ne sommes pas contre l’accession au pouvoir d’aucun tchadien pourvu qu’il nous gouverne convenablement. Mais tenter de nous tromper aussi grossièrement avant même de prendre le pouvoir, cela relève non pas seulement de la démagogie mais de la mépris pure et simple.

 

Nous ne somme pas les partisans de Deby, moins encore de Nourri mais nous militons pour le changement de la mode de gouvernance au Tchad.

 

Nous avons montré du doigt à plusieurs reprises l’incapacité de la rébellion à s’unir dans la lutte contre la « Démocrature » de Deby. Nous condamnons les caractères ethniques des mouvements rebelles de l’est.  Nous continuerons à dénoncer les insuffisances et les incohérences du discours et des actes des différents mouvements rebelles. Et nous sommes résolument pour le changement de la mode de gestion de notre pays.

 

Alors, nous suggérons aux promoteurs de RFC de se concentrer d’abord sur l’obstacle suprême à ce changement, c’est-à-dire le départ de leur cousin Idriss Deby Itno, avant de s’en prendre à leur compère et leur co-regionaire, Mahmat Nourri, qui est actuellement dans la même situation qu’eux.

 

A fortiori, il est illusoire, de croire qu’avec ce genre de langage démagogique et divisionniste qu’on peut s’attirer le soutien des tchadiens pour parvenir au pouvoir à fin de le conserver par la force comme son cousin Deby l’avait fait.

 

Si pour d’autres raisons, encore non avouées vous croyiez que la priorité est de neutraliser Mahamat Nourri avant même de chasser Deby, vaut mieux convaincre prés de chez vous, les autres tchadiens en lutte comme vous et Nourri sur le terrain, mais qui jusqu’à là ont préférer Nourri plutôt que Timan, avant de tenter de nous inoculer le virus de la haine contre vous tous (du BET).


La rédaction de Waldar